mercredi 19 juin 2019 02:56:42

Phœniciculture : Plus de 143 millions de dinars pour lutter contre les maladies du palmier dans 10 wilayas

Une enveloppe de 143,12 millions de dinars est consentie par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural pour la lutte préventive contre les maladies du palmier.

PUBLIE LE : 11-07-2010 | 21:42
D.R.

Une enveloppe de 143,12 millions de dinars est consentie  par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural pour la lutte préventive contre les maladies du palmier dans dix wilayas productrices de dattes, a révélé hier, le directeur des services agricoles de la wilaya de Ghardaïa.          
Cette opération de lutte contre les parasites de Boufaroua et du myelois,  au titre de la campagne 2010, touchera quelques 4.577.210 palmiers dattiers des wilayas d’Adrar, Béchar, Biskra, El Bayadh, El Oued, Ghardaïa, Illizi, Ouargla,  Tamanrasset et Tindouf, a-t-il précisé.             
Le montant de cette opération a été puisé dans le cadre du Fonds de  la promotion zoo sanitaire et de la protection phytosanitaire (FZPP), a signalé le responsable du secteur de l’agriculture de Ghardaïa.          
Le traitement contre les parasites destructeurs de la production phœnicicole  sera exécuté par les services de l’Institut national de protection des végétaux  (INPV) en sous traitant avec les micros entreprises locales de jeunes créées  dans le cadre des programmes du plan national de développement de l’agriculture  (PNDA), a-t-il ajouté.          
Selon le même responsable, les services de l’INPV sont également chargés  du suivi et du contrôle de l’opération, à travers l’ensemble des wilayas concernées par cette campagne.           
Considéré comme un moteur du développement économique et  social local du pays, de par ses multiples fonctions, le palmier dattier (Phoenix  Dactylifera) qui compte en Algérie un effectif de plus de 18 millions de palmiers,  dont plus de dix millions productifs, fournit un réservoir génétique important  évalué a plus d’un millier de variétés dont les plus répandues sont Deglet Nour,  El Ghars, Degla Beida, Timjouhart et Bent Kbala.          
Les Boufaroua et Myelois sont des vers qui tissent autour d’un régime  de dattes une toile semblable à celle de l’araignée, rongent le fruit et étouffent  le palmier, causant une baisse sensible de sa productivité et de la qualité  du fruit, ont expliqué des spécialistes de la DSA de Ghardaïa.          
Pour prévenir une éventuelle infestation par ces parasites destructeurs de la production phœnicicole, la wilaya de Ghardaïa va traiter quelques 356.000  palmiers dattiers productifs.          
Le plus grand nombre de palmiers dattiers productifs à traiter est circonscrit  dans la wilaya d’El Oued avec 1,5 million de palmiers, suivie de la wilaya de  Biskra avec 1,3 million de palmiers et Ouargla avec 600 mille palmiers productifs,  a-t-on fait savoir.          
La wilaya de Ghardaïa, qui compte plus de 1,2 million de palmiers dattiers,  dont plus 913.200 productifs, espère réaliser cette saison, selon les services  de la DSA, une bonne récolte qui reste tributaire des conditions climatiques  favorables, du suivi phytosanitaire et du traitement préventif contre les maladies  du palmier.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions