lundi 29 mai 2017 16:18:56

Intoxications alimentaires : Un danger qui revient chaque été

Les vacances, ce sont aussi les sorties en famille, ou encore les mariages et autres retrouvailles des proches et familles, qui sont gâchées par des intoxications alimentaires, parfois mortelles.

PUBLIE LE : 10-08-2014 | 0:00
D.R

Les vacances, ce sont  aussi les sorties  en famille, ou encore les mariages et  autres retrouvailles des proches et familles, qui sont gâchées par des intoxications  alimentaires, parfois mortelles. Que de fois des intoxications collectives ont endeiullé des fêtes. Les lourds bilans des services de la santé et du commerce renvoient à l’importance de faire valoir la qualité de la nourriture, notamment à travers la conservation des produits alimentaires selon les normes  admises, afin d’éviter le pire. Pas moins  de 4.083 cas ont été dénombrés, en 2013, selon les statistiques de la Direction générale du contrôle économique et de la répression des fraudes. Le nombre des prélèvements analysés au niveau des laboratoires a augmenté de 6,1%, passant de 12.716 en 2012 à 13. 497 en 2013. Quant au nombre de déterminations effectuées par valisettes, il a augmenté de 14%, passant de 37.159 à 42.543 en 2013. Les analyses et essais effectués sur 13.497 échantillons prélevés de produits alimentaires et non alimentaires ont révélé la non-conformité de 2.766 échantillons (absence d’iode dans le sel alimentaire, présence de germes pathogènes dans les merguez, présence de coliformes dans les pâtisseries, non-respect des normes de sécurité requises pour les chauffages à gaz, au titre de l’exercice 2013, 1.303 opérations d’inspection de laboratoires de prestations de services et d’autocontrôle ont été effectuées.
Il  y a lieu de rappeler par ailleurs que le fichier national des laboratoires d’analyses de la qualité a été actualisé à 769 laboratoires. Les données  de  2013, toujours  de la même instance, font état de 1.199.088 interventions, contre  1.009.261 en 2012 et   225.022 infractions à la réglementation commerciale et à la qualité ont été constatées. S’agissant des poursuites  judiciaires,  elles  sont de l’ordre de 201.777. Aujourd’hui, seule la prévention est à même de  freiner les intoxications alimentaires, devenues un véritable problème de santé publique, en l’absence de culture de consommation chez  le citoyen et de respect des conditions  de stockage chez beaucoup de commerçants.
Samia D.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions