lundi 18 dcembre 2017 23:36:45

Amélioration des conditions sociales dans la Police, Abdelghani Hamel : « Une démarche impérative »

La « Charte du policier » dans toutes les structures de Sûreté nationale

PUBLIE LE : 09-06-2014 | 0:00
D.R

Il est impératif d’améliorer les conditions sociales des fonctionnaires de la police pour leur permettre d’accomplir au mieux leur mission dans le cadre de la stratégie de la sûreté nationale, a affirmé, hier à Tipasa, le Directeur général de la sûreté nationale (DGSN), le général major Abdelghani Hamel. "Il est primordial d’améliorer cet aspect social, particulièrement concernant le logement, par l’affectation de quotas spéciaux, en coordination avec les autorités de la wilaya", a souligné le général major Hamel, en marge d’une cérémonie de remise des clés et de décisions d’attribution de logements sociaux participatifs (LSP) à 32 agents et cadres de ce corps sécuritaire à Tipasa.
 Le DGSN a relevé, à cet égard, que la seule contrepartie attendue des éléments de la police, est qu’ils "accomplissent leur travail avec tout le professionnalisme exigé".
Aussi, a-t-il annoncé dans ce sillage, il a été décidé l’affectation, aux fonctionnaires de la police de Tipasa, de près de 1.500 logements de différents types sur un programme national "consistant et global" destiné à tous les éléments du corps sécuritaire, a-t-il observé.
Le général major Hamel a, en outre, instruit le directeur central des affaires sociales à la DGSN de la nécessité de la prise en charge "du versement des échéances en suspens des policiers qui n’ont pas pu régler la première tranche, due au titre de leur contribution individuelle, pour l’acquisition d’un logement socio participatif".
Pour sa part, le wali de Tipasa, Mustapha Layadhi, a exprimé sa disposition à consacrer d’autres quotas de logements aux fonctionnaires de la police, dans le cadre du logement promotionnel aidé, ou du promotionnel public, qui "n’a pas enregistré beaucoup d’engouement à Tipasa", a t-il signalé.

La « Charte du policier » dans toutes les structures de Sûreté nationale
Le Directeur général de la sûreté nationale (DGSN), a ordonné de généraliser l’affichage de la "Charte du policier" à l’ensemble des structures de sûreté nationale. En procédant à l’inauguration de deux sièges des brigades mobiles de la police judiciaire de Cherchell et Gouraya, le général-major Hamel a insisté sur la nécessité d'"améliorer les conditions d’accueil des citoyens" au niveau des structures de sûreté nationale, en rappelant que "la mission de cette institution de la République, est d’assurer la protection des personnes et des biens, ainsi que de veiller au maintien de l’ordre public, dans le respect de la loi et des droits humains".
Cette charte comporte une dizaine de dispositions visant à rapprocher et à consolider la relation de partenariat entre la sûreté nationale et les citoyens, à travers le renforcement de la police de proximité pour la mettre au diapason des évolutions intervenues en la matière dans le monde.
 Les dispositions du document servent de guide à la police pour "mieux accueillir et servir le citoyen avec professionnalisme, de manière à consolider la cohésion au sein de la société", a-t-on indiqué.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions