mardi 25 septembre 2018 12:59:51

Symposium international sur le développement humain : Défis à relever

Mme Cristina Amaral, coordinatrice résidente du système des Nations unies : «L’Algérie a connu une évolution importante »

PUBLIE LE : 09-06-2014 | 0:00
Ph : Wafa

Le président du Conseil national économique et social (CNES), Mohamed Seghir Babès, et Mme Cristina Amaral, coordinatrice résidente du système des Nations unies en Algérie, ont animé hier, à la résidence Djenane El Mithak, une conférence de presse sur le  Symposium international sur le développement humain et société de bien être à l’aune de l’agenda post 2015. Les travaux débuteront aujourd’hui au Palais des Nations, Club des Pins, est il annoncé. L’occasion a été pour Babès, d’exprimer sa satisfaction concernant l’organisation  de ce  symposion et précisera «que l’Algérie a enregistré une amélioration constante en matière de développement humain. Le pays est en train d’accorder plus d’attention à l’évolution du développement humain et ce par une batterie et la mise en place de nombreux mécanismes nécessaires pour pouvoir disposer des indicateurs afin de faire une lecture circonstanciée». Le président du CNES rappelle aux représentants des médias, que «nous sommes à la veille de  la tenue de l’Assemblée générale des Nations unies qui de son côté, est en train d’interpeller la société internationale». Ainsi, l’organisation de ce Symposium sera une occasion pour débattre des différents thèmes,  à  savoir comment résoudre certains problèmes et défis à relever». Cette initiative constitue également une opportunité de renouveler la conception du développement  humain à l’occasion d’un partage d’expérience avec les pays voisins du Maghreb ainsi qu’avec ceux relevant de l’espace Sahélo-saharien. Chaque pays participant est invité à apporter sa contribution, en fonction de son expérience et de ses préoccupations spécifiques aux divers points  en débat, mis en exergue ci-dessus ou à d’autres qui n’auraient pas été énumérés mais qui s’en sont ressortis avec l’expérience spécifique de chacun. Cette contribution est souhaitée et prévue dans chacune des sessions du symposium.  Ce symposium vise également à susciter une plus grande synergie entre les parties prenantes dans l’évaluation du développement humain, tant au niveau national qu’au niveau international, dans une perspective de parachèvement des OMD et de leur transmutation en ODD dans l’agenda post 2015. De son côté, Mme Cristina Amaral a souligné qu’au niveau de la mortalité et la lutte contre le VH Sida et  l’amélioration de la protection de l’environnement et de la solidarité, plusieurs pays ont atteint quelques uns de ces objectifs et l’Algérie est en  bonne voie pour atteindre tous ces objectifs», mais a-t-elle dit «il reste toujours beaucoup d’efforts à déployer pour atteindre les résultats escomptés».    
Makhlouf Ait Ziane

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions