lundi 18 dcembre 2017 10:04:02

Présidentielle syrienne : Damas fustige l'UE

La Syrie a fustigé, hier, la position de l'Union européenne, qui a critiqué la présidentielle organisée par Damas, cette semaine, estimant qu'il s'agissait d'une "violation" de la souveraineté nationale.

PUBLIE LE : 08-06-2014 | 0:00
D.R

La Syrie a fustigé, hier, la position de l'Union européenne, qui a critiqué la présidentielle organisée par Damas, cette semaine, estimant qu'il s'agissait d'une "violation" de la souveraineté nationale. "Il s'agit d'une violation flagrante du droit international qui stipule le respect de la souveraineté des États et la non-ingérence dans leurs affaires", a dénoncé le ministère syrien des Affaires étrangères dans un communiqué. "Cette position de l'UE est contraire aux principes basiques de démocratie et de respect du droit des peuples à élire leurs dirigeants et à décider de leur avenir à travers les urnes", poursuit le communiqué. Au lendemain du scrutin du 3 juin, la chef de la diplomatie de l'UE, Catherine Ashton, a qualifié d'"illégitime", l'élection organisée en pleine guerre dans les zones contrôlées par le pouvoir et remportée sans surprise par Bachar El-Assad, jugeant qu'elle minait "les efforts politiques pour trouver une solution à cet horrible conflit".

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions