lundi 18 dcembre 2017 12:00:00

Le ministre des travaux publics à propos des tunnels de Djebel El Ouahch : « Un contournement s'avère nécessaire »

M. Kadi s’engage à trouver les solutions adéquates aux problèmes soulevés par les travailleurs d’ALTRO

PUBLIE LE : 08-06-2014 | 0:00
D.R

Poursuivant sa tournée à travers les wilayas de l'Est, le ministre des Travaux publics, Abdelkader Kadi, était, hier, à Constantine, où il a annoncé que le contournement des deux tunnels de l'autoroute Est-Ouest situés à Djebel El Ouahch "est une nécessité" et ce, afin de désengorger la circulation au niveau de l'axe Constantine-Skikda situé sur la RN43. À ce sujet, M. Kadi, lequel s'était rendu sur le site accompagné du directeur régional de l'Agence nationale des autoroutes ainsi que des autorités locales, dira : "Comme tout projet d'envergure, celui de l'autoroute Est-Ouest a connu des difficultés techniques dont la dernière en date est l'écroulement de l'un des tunnels de Djebel El Ouahch. Nous étudions la possibilité de réaliser un contournement desdits tunnels lesquels permettront de soulager l'axe routier Constantine-Skikda. Cela dit, cette déviation pourra servir, une fois la situation rétablie, de voie d'évacuation en cas de catastrophe naturelle ou d'incendie à l'intérieur desdits tunnels". Dans cette optique, le ministre se verra exposer, par le directeur régional de l’Agence nationale des autoroutes (ANA) en charge du projet, les deux variantes retenues : un tronçon de 6 km, traversant la réserve biologique de Djebel El Ouahch, et un autre long de 10 km, les travaux ne devant pas aller, dans les deux cas, au-delà de 2016. M. Kadi objectera cependant que la longueur importait peu et qu'il fallait surtout faire en sorte d'avoir une pente ne dépassant pas les 10%, ainsi qu'un minimum de virages, tout en insistant pour qu'un rapport plus détaillé parvienne à ses services au cours de cette semaine afin de prendre au plus tôt une décision et de lancer les travaux lesquels devront s'effectuer en parallèle avec ceux en cours au niveau du tunnel. Par ailleurs, le ministre réitérera sa volonté de résilier le contrat liant l'Etat algérien au consortium algérien COJAAL "si les clauses de celui-ci ne sont pas respectées", et précisera à ce titre qu’une deuxième mise en demeure sera envoyée ce mercredi : "Nous allons tenir une réunion aujourd’hui (Ndlr : hier) avec les responsables de cette entreprise et si nous ne trouverons pas un terrain d’entente, nous sommes prêts à leur retirer définitivement le marché".  Le ministre se rendra par la suite au siège de l'ANA, à Aïn Smara, où il assistera à la présentation du programme d'équipement de l'autoroute Est-Ouest, avant de faire une escale au viaduc Transrhumel lequel sera réceptionné officiellement le 5 juillet prochain, et "ouvert à la circulation le même jour", selon l'affirmation de M. Kadi.
Issam Boulksibat

-----------------------------

M. Kadi s’engage à trouver les solutions adéquates aux problèmes soulevés par les travailleurs d’ALTRO
Le ministre des Travaux publics, Abdelkader Kadi, s’est engagé, hier à Constantine, devant des travailleurs de l’entreprise l’Algérienne des travaux routiers (ALTRO), qui protestaient sur le chantier de doublement de la RN 5 à Ain Smara, à "trouver les solutions adéquates" aux problèmes soulevés. M. Kadi s’est entretenu avec un représentant du groupe de protestataires qui s’étaient rassemblés pour revendiquer, notamment le paiement de leurs salaires et dénoncer la "situation alarmante" de la société. Le ministre a indiqué à son interlocuteur que son ministère a été saisi à cet effet, et souligné qu’une réunion "avec toutes les parties concernées sera organisée très prochainement pour solutionner le problème".

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions