mardi 18 juin 2019 08:54:38

Le réseau NADA célèbre la journée internationale de l’enfance : Dire non à la maltraitance

Le Réseau algérien pour la défense des droits de l’enfant (NADA), a organisé hier de concert, avec l’APC de Ben Aknoun, une journée de sensibilisation aux violences à l’égard des enfants, au stade de cette localité.

PUBLIE LE : 08-06-2014 | 0:00

Le Réseau algérien pour la défense des droits de l’enfant (NADA), a organisé hier de concert, avec l’APC de Ben Aknoun, une journée de sensibilisation aux violences à l’égard des enfants, au stade de cette localité. Cette manifestation qui revêt également un caractère récréatif, affirmera, le président du réseau, M. Abderrahmane Arar se veut un espace de renforcement de l’autoprotection de l’enfance contre toutes les formes de violence, notamment sexuelles, à travers une approche tournée essentiellement sur l’information.
 Il précisera, en effet, que plus d’une cinquantaine d’animateurs ont été formés, dans ce sens, depuis 2010 pour présever l’enfant de la maltraitance. M. Arar rappellera ainsi que des contacts ont été établis avec une dizaine d’ écoles de Ben Aknoun où les élèves ont eu droit à des exercices au cas où ils se trouveraient en situation difficile. Le président de NADA  ne manquera pas de relever par ailleurs que le côté lié à l’animation n’est pas en reste de cette sortie éducative et de loisir, dédiée à prés de 500 enfants venus des différentes communes de la wilaya se défouler et oublier l’ambiance des examens, mais surtout leur permettre de se familiariser avec leurs droits, à travers des jeux et des ateliers thématiques animés par des spécialistes. Pour le président de l’APC de Ben Aknoun, M. Kamel Bouaraba, il s’agit d’un espace ouvert à la société, à travers les enfants et leurs parents, pour vulgariser les droits basiques de l’enfance, au bien-être et le droit d’être heureux. Il dira, en outre, que les parents, au cours de cette journée, ont eu droit à des explications de six psychologues et animateurs sur la maltraitance et les violences à l’égard des enfants. Les animateurs des ateliers, qui profitent de cette opportunité pour lancer un appel à l’endroit des différentes franges de la société, insisteront sur l’intérêt de dénoncer la maltraitance sous toute ses formes. Notons que des jeux divers et un espace dessin ainsi que des clowns ont été au programme de cette manifestation pour donner la touche culturelle.
Samia D.

  • Publié dans :
  • NADA
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions