samedi 16 dcembre 2017 19:38:27

Ukraine, Porochenko : « Début de dialogue avec la Russie, de bonnes chances de réussir »

Le président élu d'Ukraine, Petro Porochenko, s'est félicité vendredi dernier d'un début de dialogue amorcé avec la Russie, en estimant qu'il avait de "bonnes chances" d'aboutir, après une rencontre avec Vladimir Poutine.

PUBLIE LE : 08-06-2014 | 0:00
D.R

«Le dialogue a commencé, c'est une bonne chose", a déclaré M. Porochenko sur la chaîne ukrainienne Kanal 5. "Un représentant russe viendra en Ukraine et on discutera avec lui de premières mesures dans le cadre d'un plan en vue d'un règlement que j'ai proposé en tant que président. (...) Nous avons de bonnes chances de le mettre en œuvre" a-t-il poursuivi. Ces pourparlers doivent avoir lieu dimanche (aujourd’hui, ndlr), a-t-il laissé entendre. M. Porochenko, dont l'investiture a eu lieu hier, a dit s'attendre à ce que la Russie "reconnaisse dans un bref délai" l'élection présidentielle en Ukraine. Pour sa part, le président russe, Vladimir Poutine, a donné l'ordre samedi de renforcer les contrôles à la frontière avec l'Ukraine, où affluent des habitants de l'Est fuyant les combats, a annoncé le service de presse du Kremlin cité par les agences russes. Vladimir Poutine a donné l'ordre de prendre toutes les mesures nécessaires pour prévenir tous les passages illégaux aux postes frontières, ont rapporté les agences. Les autorités ukrainiennes ont reconnu avoir abandonné jeudi trois postes à la frontière de la Russie dans la région de Lougansk après avoir essuyé plusieurs assauts des séparatistes prorusses. Les gardes frontière ukrainiens ont également dû évacuer leur siège régional à Lougansk après avoir subi l'assaut de rebelles lourdement armés toute la journée de lundi. Au volet énergétique, le président Poutine a déclaré que la Russie et l'Ukraine étaient "proches d'un accord" sur les livraisons de gaz à ce pays, indiquant cependant ne pas avoir évoqué cette question avec son homologue ukrainien vendredi en Normandie. "Non, nous n'avons pas parlé des prix du gaz avec M. Porochenko, mais je sais que Gazprom et son partenaire ukrainien sont proches d'un accord définitif", a déclaré M. Poutine, selon la télévision russe. "Nous n'excluons pas de faire un pas vers les Ukrainiens, de les soutenir dans le cas, bien sûr, où ils remboursent leur dette", a-t-il ajouté. M. Poutine a souligné avoir recommandé à M. Porochenko de faire preuve de sa "bonne volonté". "L'Ukraine doit faire montre de sa bonne volonté. L'opération répressive doit être arrêtée sans délai", a-t-il dit.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions