lundi 18 dcembre 2017 23:30:25

Sahara occidental : Le président namibien réitère son soutien à la cause sahraouie

Le président namibien, Hifiketunye Pohamba, a réitéré, lors d'une rencontre avec la secrétaire générale de l'Union des femmes sahraouies, la position de son pays en faveur du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance, a rapporté jeudi l'agence de presse sahraouie (SPS).

PUBLIE LE : 07-06-2014 | 0:00
D.R

Le président namibien, Hifiketunye Pohamba, a réitéré, lors d'une rencontre avec la secrétaire générale de l'Union des femmes sahraouies, la position de son pays en faveur du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance, a rapporté jeudi l'agence de presse sahraouie (SPS). M. Pohamba a indiqué que le peuple namibien, sous la direction du parti SWAPO, "continuera de militer aux côtés du peuple sahraoui frère pour la libération de la dernière colonie en Afrique, à savoir le Sahara occidental". Il a précisé, à ce propos, que "les souffrances du peuple sahraoui dans les camps de réfugiés et les territoires occupés sont présentes dans l'esprit de chaque militant du parti SWAPO", soulignant qu'il "ne ménagera aucun effort pour les alléger et y mettre fin pour permettre au peuple sahraoui de vivre en paix à l'instar de tous les peuples de la planète". D'autre part, le maire de la ville de Candelaria (Espagne), José Gumersindo Garcia, a souligné son soutien à la cause du peuple sahraoui, exprimant sa "profonde préoccupation" à l'égard des "violations flagrantes des droits de l'homme à l'encontre de civils sahraouis dans les territoires occupés". Il a fait part en outre de sa "disposition à contribuer à l'allègement des souffrances des réfugiés sahraouis". La déclaration a été faite lors de l'audience qu'il a accordée au représentant du Front Polisario aux Canaries, Hamdi Mansour, en présence du président de l'Association des îles Canaries des amis du peuple sahraoui. La rencontre a porté également sur les "développements de la question sahraouie au plan diplomatique et la situation des droits de l'homme dans les territoires occupés du Sahara occidental et dans les camps des réfugiés sahraouis générée par la diminution de l'aide humanitaire ainsi que les relations d'amitié et de coopération bilatérale", a ajouté SPS. Selon la même source, la région de Tenerife "a réitéré son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination à travers un référendum libre et démocratique, et ce, dans une résolution de solidarité et de soutien à la lutte juste du peuple sahraoui adoptée par son conseil régional tenu de le 2 juin 2014".

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions