vendredi 13 dcembre 2019 02:39:43

1.500 m : du Meeting de Rome Makhloufi 9e avec un temps de 3:35.12

Le champion olympique du 1.500 m à Londres ne semble pas avoir repris de la fatigue après le mile du meeting d’Eugène aux Etats-Unis, en se contentant jeudi soir, lors de la 34e édition du meeting international d’athlétisme Golden Gala Pietro Mennea de Rome ; 4e étape de la Ligue de diamant, de la 9e place en 3:35.12, loin derrière le vainqueur le Kenyan Silas Kiplagat qui a réalisé 3:30.44 devant le Djiboutien Ayanleh Souleiman (3:31.19).

PUBLIE LE : 07-06-2014 | 0:00

Le champion olympique du 1.500 m à Londres ne semble pas avoir repris de la fatigue après le mile du meeting d’Eugène aux Etats-Unis, en se contentant jeudi soir, lors de  la  34e édition du meeting international d’athlétisme Golden Gala Pietro Mennea de Rome ; 4e étape de la Ligue de diamant, de  la 9e place en 3:35.12, loin derrière le vainqueur le Kenyan Silas Kiplagat qui a réalisé 3:30.44 devant le Djiboutien Ayanleh Souleiman (3:31.19).
Makhloufi, que tout le monde attendait sur cette épreuve test après ses sorties - plutôt remarquables- à Doha et Shaghai, n’a pas réédité ses exploits et semble «fatigué» des fréquents déplacements. Il n’a pas pu gérer sa course et il n’a pas bien couru, selon le directeur technique national, qui attend de lui parler pour connaître les raisons de cette prestation loin de son niveau.» «e ne sais pas ce qui s’est passé, mais il a mal négocié sa course», s’est contenté de dire le DTN.
Le champion, qui revient d’une longue absence des pistes en raison d’une maladie, retrouve néanmoins petit à petit sa forme même s’il est toujours à la recherche du top niveau. Il s’est fixé comme objectif, cette saison, un retour en force au top niveau en prévision des Championnats du monde de 2015.
Après cette compétition, il entrera en stage bloqué de quelques semaines en Suisse avant de revenir en piste le 18 juillet au meeting de Monaco et le 21 août à Stockholm. En Suisse dans un centre réputé mondialement où les champions ont l’habitude de s’entraîner, il sera sous la direction de son coach Ali Redjimi et de son sparring-partner Nacereddine Hallil, un Algérien qui vit en Suède et qui court le 1.500 m en 3 mn 36’’.
      M. Ghyles

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions