jeudi 18 octobre 2018 22:22:36

Importations de lait durant les 4 premiers mois de 2014 : Hausse de plus de 44%

Les importations algériennes de lait de transformation ont atteint 633,80 millions de dollars, durant les quatre premiers mois de 2014, contre 438,14 millions de dollars à la même période de l’année écoulée, en hausse de 44,66%, indiquent les Douanes algériennes.

PUBLIE LE : 05-06-2014 | 0:00
D.R

Les importations algériennes de lait de transformation ont atteint 633,80 millions de dollars, durant les quatre premiers mois de 2014, contre 438,14 millions de dollars à la même période de l’année écoulée, en hausse  de 44,66%, indiquent les Douanes algériennes. Les quantités importées de lait sont estimées à 125.471 tonnes durant les quatre premiers mois de cette année contre 116.383 tonnes à la même période de 2013, également en hausse de 7,8%, selon les chiffres provisoires du Centre national de l’informatique et des statistiques (Cnis) des Douanes. L’importante hausse de la valeur des importations par rapport aux quantités importées, s’explique selon les professionnels par une hausse des prix de la poudre de lait sur le marché international, dopée essentiellement par une forte  demande de la Chine, premier importateur mondial. Ces importations viennent renforcer les stocks existants afin de faire face à l’augmentation de la demande nationale, essentiellement à l’approche du mois de ramadhan. Les stocks actuels de poudre de lait, dont dispose l’Office national interprofessionnel du lait et produits laitiers (Onil), couvrent les besoins du marché national pour plusieurs mois, avait assuré le 30 avril dernier, dans  une déclaration à l’APS, le directeur général de l’office Fethi Messar. «Nous disposons de quantités nécessaires jusqu’au mois d’octobre 2014  et nous avons même payé les achats programmés entre novembre 2014 et février 2015. Tous les besoins des laiteries, publiques et privées, en cette matière ont été et seront satisfaits», avait-il souligné. En matière de disponibilité de poudre de lait, l’Office rassure les producteurs ainsi que les consommateurs, «qu’il n’y aura aucun problème même durant le mois de Ramadhan». «Le ministère de l’Agriculture et l’Office ont pris toutes les dispositions nécessaires», avait-t-il relevé. Les subventions de l’Etat accordées à cette matière ont atteint 30 milliards DA en 2013 contre 26 milliards DA en 2012 et 24,5 milliards en 2011. L’Algérie produit actuellement environ 3,5 milliards de litres de lait cru par an et en importe l’équivalent de 1,5 à 2 milliards de litres, alors que la consommation est estimée à plus de 5 milliards de litres/an, selon les chiffres du ministère de l’Agriculture et du développement rural. En 2013, les importations de l’Algérie de lait de transformation ont reculé de 1,47% à 1,13 milliard de dollars. Les quantités importées ont également baissé de 11,88% pour atteindre 277.528 tonnes.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions