lundi 23 octobre 2017 10:46:16

M. Djellab l’a annoncé : « Le taux de croissance de 7% projeté à l’horizon 2019 est réalisable »

Le taux de croissance de 7% sur lequel table le gouvernement dans son plan d’action (2015-2019) est « réalisable » et devra être atteint au terme du quinquennat

PUBLIE LE : 05-06-2014 | 0:00
D.R

  Le taux de croissance de 7% sur lequel table le gouvernement dans son plan d’action (2015-2019) est « réalisable » et devra être atteint au terme du quinquennat, a indiqué hier  le ministre des Finances, Mohamed Djellab, précisant que cet objectif sera atteint via une politique industrielle.
« Ce taux de croissance va être atteint à la fin du plan, et c’est réalisable », a déclaré M. Djellab en marge des débats sur le plan d’action à l’Assemblée populaire nationale (APN).  Dans cette perspective, le gouvernement entend, selon le ministre, booster la dynamique du développement économique du pays à travers notamment une stratégie industrielle diversifiée. « L’ambition du gouvernement est de mener une grande politique de développement industrielle et dans tous les secteurs d’activités », a-t-il précisé ajoutant que des réformes financières et bancaires vont être aussi opérées.
Cette stratégie va être axée notamment sur le développement du secteur privé, de l’entreprise, a ajouté M. Djellab. S’agissant de l’enveloppe budgétaire devant être consacrée à ce plan d’action, le ministre a assuré que l’Algérie disposait des moyens nécessaires  pour réaliser ce programme de développement. Interrogé aussi sur le budget qui sera alloué au prochain quinquennat, M. Djellab a simplement répondu que ce budget « est en cours d’arbitrage et de préparation » au niveau de son département ministériel. Le gouvernement prévoit notamment à travers le plan d’action de réduire le chômage et d’améliorer les conditions de vie des citoyens.
Le plan prévoit aussi plusieurs actions en matière de modernisation des activités financières, de renforcement de la lutte contre la corruption  et le blanchiment d’argent, d’amélioration du climat des affaires de refonte de l’investissement et de mobilisation du foncier industriel.  
En présentant dimanche dernier le plan d’action du gouvernement devant l’APN, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, avait indiqué que son gouvernement ambitionnait d’atteindre l’émergence en 2019, en tablant sur un rebond de la croissance durant les cinq prochaines années.
APS      

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions