mardi 19 novembre 2019 23:09:54

Tronçon autoroutier au niveau d’El-Tarf : Le consortium japonais COJAAL mis en demeure

L’Agence nationale des autoroutes (ANA) a notifié, hier, une première mise en demeure au consortium japonais COJAAL, pour «retards et défauts dans la réalisation» du tronçon de l’autoroute Est-Ouest traversant la wilaya d’El-Tarf, a indiqué le directeur général de l’ANA, Mohamed Ziani.

PUBLIE LE : 05-06-2014 | 0:00


L’Agence nationale des autoroutes (ANA) a notifié,  hier, une première mise en demeure au consortium japonais COJAAL, pour «retards et défauts dans la réalisation» du tronçon de l’autoroute Est-Ouest traversant la wilaya d’El-Tarf, a indiqué le directeur général de l’ANA, Mohamed Ziani.   Le recours à cette mesure a été décidé après plusieurs prorogations des délais accordés à cette entreprise pour l’achèvement des travaux qui lui ont été confiés dans le cadre de ce projet, a précisé le responsable de l’ANA dans un entretien téléphonique à l’APS, rappelant que l’ordre de service (ODS)  pour la réalisation de la section Est de l’autoroute Est-Ouest a été délivré en septembre 2006 pour un délai global de réalisation de 40 mois. Le consortium japonais est tenu, aux termes de cette mise en demeure, de renforcer le rythme des travaux de la section traversant la wilaya d’El-Tarf, et de mettre en œuvre, tous les moyens nécessaires au rattrapage des retards constatés, a relevé M. Ziani. À défaut d’une «reprise énergique des travaux, précédée d’un rapport  écrit et d’un planning de déploiement des effectifs et des moyens nécessaires  au parachèvement du projet», le maître de l’ouvrage, l’ANA, procèdera à la  résiliation du marché aux torts exclusifs de l’entreprise, a conclu le DG de l’ANA.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions