dimanche 22 octobre 2017 10:42:57

Programme national de mise à niveau : Adhésion de plus de 4.000 petites et moyennes entreprises

Plus de 4.000 petites et moyennes entreprises (PME) à travers le pays ont adhéré au programme national de mise à niveau des entreprises, a-t-on appris, hier à Oran, auprès du directeur général de l’Agence nationale de développement des PME (ANDPME).

PUBLIE LE : 05-06-2014 | 0:00

Plus de 4.000 petites et moyennes entreprises (PME) à travers le pays ont adhéré au programme national de mise à niveau des entreprises, a-t-on appris, hier à Oran, auprès du directeur général de l’Agence nationale de développement des PME (ANDPME). En marge de la conférence internationale sur «Le développement économique local : attractivité et compétitivité territoriale», dont les travaux seront clôturés en fin d’après-midi, Rachid Moussaoui a indiqué que le programme de mise à niveau des entreprises, lancé depuis 2012, avance et suscite l’engouement  des entreprises. Cette agence est accompagnée, dans cette opération, par plus de 400 bureaux d’études, a ajouté le même responsable, soulignant que l’ANDPME dispose actuellement d’une base de données pour effectuer une consultation professionnelle. Dans ce cadre, l’Agence nationale de développement des PME œuvre à la création d’un centre de compétences en consultation qui aura un rôle de formation d’experts juniors et leur promotion ensuite en seniors, a souligné M. Moussaoui. Entre autres missions dévolues à ce centre, dont l’agence prévoit sa création en fin d’année en cours, le regroupement de tous les consultants et l’information des entreprises algériennes sur les nouveautés en entrepreneuriat dans le monde. Le centre de compétences en consultation constituera, également, une académie  de consultants algériens et un espace pour les entreprises économiques d’échanger les expériences en matière de mise à niveau. Cette conférence a prévu des ateliers abordant, entre autres thèmes, «Le partenariat public et privé», «La société civile, élément efficace dans le développement économique local», «Pont entre l’université et l’industrie».          
Il est question également, lors de cette rencontre, de présenter une étude sur la filière de transformation du plastique à Sétif, par des experts d’Algérie, d’Allemagne, d’Afrique du Sud et de France. Cette rencontre est initiée par l’organisme allemand «GIZ», la Direction générale des PME au ministère de l’Industrie et des Mines, et le Programme de développement économique local durable.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions