mercredi 13 dcembre 2017 09:53:18

Conflits en Afrique : Réunion demain des Conseils de sécurité de l’Onu et de l'UA

Le Conseil de sécurité de l'Onu et le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine tiendront demain une réunion conjointe, au siège de l’Onu, qui sera consacrée aux conflits en Afrique.

PUBLIE LE : 05-06-2014 | 0:00
D.R

Le Conseil de sécurité de l'Onu et le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine tiendront  demain une réunion conjointe, au siège de l’Onu, qui sera consacrée aux conflits en Afrique.

Dans sa présentation du programme de travail mensuel du Conseil de sécurité qu'il préside durant le mois de juin en cours, le Représentant permanent de la Russie auprès de l’Onu, M. Vitaly Churkin, a indiqué que cette réunion annuelle entre ces deux organes de l'ONU et de l'UA serait axée sur les nombreuses crises qui secouent plusieurs pays de l'Afrique et sur les opérations de maintien de la paix dans le continent. Outre cette rencontre, le représentant russe a fait savoir que le Conseil de sécurité se penchera, durant le mois en cours, sur plusieurs dossiers africains. Il s'agira notamment de la situation en Libye qui, a-t-il affirmé, se détériore rapidement et où quelque 1.000 combattants sont revenus de Syrie: ''Une situation complexe et préoccupante'', a-t-il relevé.  L'organe de décision de l’ONU s’attardera aussi sur la situation humanitaire ''très inquiétante'' en Somalie et sur la crise au Soudan du Sud et ses négociations avec le Soudan. Le Conseil prévoit également l’adoption de résolutions, entre autres, sur la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) et l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI). Concernant la situation au Moyen-Orient, qui fera l’objet de consultations, M. Churkin a indiqué que l’accent serait mis sur le processus de paix israélo-palestinien, la situation au Yémen qui connaît une aggravation de la menace terroriste, et sur le Golan où la Force chargée d’observer le désengagement (FNUOD) subit une forte pression à cause de la situation en Syrie. M. Churkin a réitéré que la solution au conflit syrien ne peut être que politique et a souhaité que le Secrétaire général de l’Onu trouve rapidement un remplaçant à l’Envoyé spécial des Nations unies et de la Ligue arabe, M. Lakhdar Ibrahimi, qui avait démissionné récemment.  Il a souligné que le mandat du l’Envoyé spécial consiste surtout ''à préparer le terrain des négociations'', ajoutant que la Russie poursuivait ses
efforts pour aboutir à la paix en Syrie.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions