lundi 23 septembre 2019 07:49:35

Saison estivale 2014 : 194 plages en concession avec un nouveau cahier des charges

À l’eau le principe de la gratuité des plages, cette année encore ? Les estivants se font plumer chaque été par des concessionnaires de plages arrogants et même agressifs qui leur font payer le bout de sable, la chaise et le parasol à des prix exorbitants sans contrepartie, réduisant souvent leurs prestations à l’encaissement des tickets.

PUBLIE LE : 04-06-2014 | 23:00
D.R

À l’eau le principe de la gratuité des plages, cette année encore ? Les estivants se font plumer chaque été par des concessionnaires de plages arrogants et même agressifs qui leur font payer le bout de sable, la chaise et le parasol à des prix exorbitants sans contrepartie, réduisant souvent leurs prestations à l’encaissement des tickets.

Pour la saison 2014, 194 plages seront cédées dans le cadre de la mise en concession de l’exploitation touristique des plages. À cet effet, et afin d’éviter le squattage des plages mises en concession constaté lors des saisons précédentes, les responsables  du ministère du Tourisme préconisent  la révision de la réglementation en vigueur et la réflexion sur la meilleure solution pour mettre fin à ce phénomène qui se généralise au niveau de toutes les plages du pays. Il est notamment question d’unifier les cahiers des charge régissant la concession des plages pour toutes les wilayas côtières, et revoir carrément les dispositions de ces cahiers des charges afin de donner plus de prérogatives aux APC.  
Pour le directeur du tourisme de la wilaya d’Alger, «l’irradiation de ce phénomène est conditionnée par la mise en place d’un plan d’aménagement des plages pour définir les espaces qui peuvent être donnés en concession ; sans ce plan d’aménagement, le problème persistera». La concession des plages est censée être  une action visant l’amélioration de la qualité de services au profit des estivants ; elle a été initialement mise en place pour lutter contre les occupations illégales des plages. La mise en concession de ces plages a été réalisée, à ses tout débuts, sur la base du respect, par les exploitants concernés ayant répondu à un avis d’appel d’offres, du plan d’aménagement des plages visant à garantir la sécurité des estivants, et la liberté de circulation sur toute la bande du littoral, ainsi que la mise en place de moyens de divertissement appropriés. Les exploitants de ces plages se sont également engagés à réserver des espaces aux familles au niveau de chaque plage, parallèlement au respect de l’interdiction de moyens ou matériaux susceptibles de constituer une source de désagrément pour les estivants, ou de dégradation de l’environnement des plages, au même titre que les affiches publicitaires. Au lancement de l’opération, les concessionnaires bénéficiaient même de cycles de formation assurée par le ministère du Tourisme, ainsi que les collectivités locales. Quelques années après, les résultats constatés sont loin des objectifs tracés ; du coup, la réflexion sur la révision des modalités de ces concessions, leur cahier des charges, leurs conditions… est vivement engagée. Verra-t-on des changements au cours de cette saison estivale ?
Farida Larbi

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions