mardi 12 novembre 2019 03:03:19

5e festival national de la création feminine : Valoriser le savoir-faire

Placée sur le thème « d’Orge et de blé », la 5e édition du festival national de la création féminine se tiendra du 5 au 11 juin prochains, au niveau du Palais des Raïs (Bastion 23) et de l’Institut National Supérieur de Musique (INSM).

PUBLIE LE : 04-06-2014 | 0:00
Ph : Wafa

Placée sur le thème « d’Orge et de blé », la 5e édition du festival national de la création féminine se tiendra du 5 au 11 juin prochains, au niveau du Palais des Raïs (Bastion 23) et de l’Institut National Supérieur de Musique (INSM).
Organisée chaque année sous le haut patronage du Président de la République, le festival culturel national de la création féminine, en sa 5e édition, vise à promouvoir les créations de la femme algérienne en mettant en valeur son savoir-faire et l’art de préserver les valeurs anciennes.
Selon Mme Hamida Agsous, commissaire du festival, cette manifestation culturelle créée en 2009, revient encore une fois, pour revaloriser les productions des artistes algériennes qui s’impliquent chaque année davantage dans la vie culturelle nationale. Et d’ajouter que l’édition 2014 viendra mettre en lumière « le génie créateur » des femmes algériennes dans l’art culinaire, avec en spécificité, le couscous.  
Cette 5e édition du festival national de la création féminine, dira Mme Agsous, qui verra la participation de 50 femmes, sera une occasion de présenter les richesses culinaires des Algériens qui représentent un véritable patrimoine culturel et gastronomique.
Lors de cet événement qui se tiendra au Palais des Raïs (Bastion 23) et à l’Institut national supérieur de musique, le public assistera à la préparation de plusieurs plats traditionnels à base d’orge et de blé, comme le Couscous, le Berkoukès, la Chakhchoukha, la T’rida…
La cérémonie d’ouverture sera donnée par la ministre de la Culture, Mme Nadia Labidi, avec l’inauguration de deux expositions. La première sera portée sur le thème central du festival qui est l’orge et le blé avec une trentaine de cuisinières chevronnées, venues de différentes régions du pays, en vue d’offrir aux visiteurs du festival un voyage dans le monde du Couscous, en particulier, et des dérivés de l’orge et du blé en général.
Cette exposition sera marquée par la participation de Marilù Terrasi, restauratrice venue de Sicile (Italie), qui présentera le couscous au poisson de la région de Trapani.
Pour la seconde exposition le public aura l’occasion de découvrir les œuvres originales de plus d’une vingtaine d’artistes réunies autour des «  Arts de la table », citons à titre d’exemple des créations de linge de table, céramique, vaisselle, poterie, vannerie, mobilier et autres accessoires...
En marge des deux expositions, des ateliers de démonstration seront organisés à l’attention du public désireux de découvrir ou d’être initié aux différentes techniques de préparation des graines et des pâtes.
Côté animation, les festivaliers seront invités à prendre part à une Touiza, qui se déroulera sur la terrasse du palais de Rais. Cette activité est traditionnellement organisée par les femmes pour faire découvrir toute la magie liée au rituel de roulage de la graine.
Au cours de cette édition, d’autres activités sont également au programme. Il s’agit de conférences liées au thème central du festival, et qui concernent entre autres, « Les références historiques et archéologiques du couscous » qui sera animée par Mme Houria Cherid, conservatrice et directrice du musée national des Antiquités, « Le plat du partage », par Mme Leïla Boukli Hacène Tani, journaliste et auteure, A la découverte des couscous d’ailleurs : le couscous sicilien de Trapani par Mme Marilù Terrasi, restauratrice à San Vito Lo Capo (Trapani, Italie), ainsi qu’une conférence intitulée « Du couscous traditionnel, véritable patrimoine national, à la transformation industrielle » qui sera donnée par Sid Ali Lahlou, restaurateur à Alger, fondateur et manager des établissements Lahlou...
La clôture de la 5e édition du festival national de la création féminine sera marquée par un spectacle musical animé par la diva chaouia, Houria Aïchi, à travers son dernier album intitulé Ghenayate. Les organisateurs espèrent un public nombreux.
  Kamélia H.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions