samedi 21 septembre 2019 20:10:48

Mme Saïda Benhabylès, présidente du Croissant-Rouge Algérien : « Je suis convaincue que les familles préfèrent une somme d’argent au couffin du Ramadhan»

Selon Mme Saïda Benhabylès présidente du Croissant-Rouge Algérien (CRA), «Les listes faites par les APC concernant les familles nécessiteuses ne sont pas exhaustives», «car elles ne sont pas constamment mises à jour», a-t-elle estimé.

PUBLIE LE : 02-06-2014 | 23:00
D.R

Selon Mme Saïda Benhabylès présidente du Croissant-Rouge Algérien (CRA), «Les listes faites par les APC concernant les familles nécessiteuses ne sont pas exhaustives», «car elles ne sont pas constamment mises à jour», a-t-elle estimé. En effet, la première responsable du CRA a expliqué que «ces listes sont faites selon des documents administratifs qui prouvent que la personne ne bénéficie pas de l’assurance sociale», dit-elle, alors que «cela n’est pas un repère, car il y a des gens qui travaillent et ne sont pas inscrits à la caisse d’assurance», a précisé, Mme Benhabylès.
Intervenant lors d’une conférence de presse, Mme Benhabylès a déclaré que les dons du Croissant-Rouge, à la veille du mois du Ramadhan, «sont destinés aux familles qui n’ont aucune source de revenus, ce qui n’est pas le cas pour les listes faites au niveau des APC», a-t-elle soutenu, partant du principe que bon nombre de ces familles deviennent beaucoup plus nécessiteuses au fil du temps, et que d’autres nouvelles familles viennent s’ajouter.
S’agissant du remplacement des couffins par une somme d’argent, la présidente du CRA a estimé que «cette décision vise à aider davantage les familles nécessiteuses». «Je suis convaincue que les familles préfèrent une somme d’argent au couffin, car elles pourront la dépenser selon leurs priorités », a encore souligné, Mme Benhabylès.  La présidente du CRA a en outre, mis l’accent sur la nécessité de «redonner un autre souffle au croissant rouge algérien, à travers le renforcement de la crédibilité de ses actions». Pour ce faire, la responsable a indiqué que le conseil administratif du Croissant-Rouge algérien a pris la décision, d’«ouvrir effectivement cet espace à des personnes ne faisant pas partie du Croissant-Rouge, mais qui viennent offrir leurs services».
Dans le même ordre d’idées, la première responsable du CRA a fait savoir qu’«un groupe de travail a été installé au niveau du CRA» et ce «dans la perspective de tracer une stratégie pour renforcer et moderniser cette organisation », a justifié Mme Benhabylès.
Suggérant la création d’«un club du Croissant-Rouge, où peuvent se rencontrer les intellectuels, les experts et les journalistes pour contribuer aux efforts du CRA dans les actions humanitaires», la responsable a, par ailleurs, souligné quelques objectifs actuels du CRA, dont, la mise en place d’«une banque de données, «qui nous permettra de connaître les familles vulnérables et le degré de vulnérabilité dans chaque région», a-t-elle fait savoir.
Sihem Oubraham

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions