vendredi 20 octobre 2017 18:59:16

Accession de l’Algérie a l’OMC : Le processus avance bien

Le ministre du Commerce, Amara Benyounès, s’est félicité, dimanche passé à Alger, de l’avancement du processus d’adhésion de l’Algérie à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), précisant que la partie algérienne préparait les réponses aux questions adressées par plusieurs pays membres dans le cadre des négociations.

PUBLIE LE : 03-06-2014 | 0:00

Le ministre du Commerce, Amara Benyounès, s’est félicité, dimanche passé à Alger, de l’avancement du processus d’adhésion de l’Algérie à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), précisant que la partie algérienne préparait les réponses aux questions adressées par plusieurs pays membres dans le cadre des négociations. « Les négociations pour l’accession de l’Algérie à l’OMC avancent bien et nous  préparons les réponses à plusieurs pays membres  de l’organisation et adressées dans le cadre des rencontres bilatérales et multilatérales pour l’accession à l’OMC, a-t-il déclaré à l’APS en marge des débats autour du plan d’action du gouvernement à l’Assemblée populaire nationale (APN). « Dès que les négociations seront terminées et les décisions seront  prises, nous allons procéder à cette accession avec accord de l’Organisation », a-t-il encore précisé. Concernant le retard qu’a connu le processus d’adhésion et la lenteur  des discussions, M. Benyounès a affirmé que « le principe de l’accession a été  retenu, mais au rythme de l’Algérie et surtout en préservant les intérêts de  l’économie nationale ». Nous n’allons pas brader l’économie du pays et nous allons défendre  les intérêts de l’Algérie », a insisté le ministre. Selon l’OMC, la série de réunions suivante sont prévues dans le courant de l’année, « sous réserve que les questions des membres ainsi que les réponses  accompagnées des informations de l’Algérie soient communiquées à temps ». L’OMC a affirmé récemment que les négociations pour l’accession  de l’Algérie progressent de manière « constructive sur le fond » et leur rythme « s’accélère ». Le président du groupe du travail chargé de l’accession de l’Algérie  à l’OMC, l’Argentin Alberto D’Alotto, a indiqué en mars dernier à Genève  que l’Algérie a réalisé des « progrès substantiels » pour devenir membre de cette organisation et qu’elle devrait maintenir son rythme de travail pour atteindre son objectif. L’Algérie, qui a mené 12 rounds de négociations multilatérales, durant  lesquels elle a traité 1.933 questions liées à son système économique, s’apprête à répondre aux questions et observations des pays membres de l’organisation. L’Algérie est engagée dans le processus d’intégration du système commercial  mondial depuis juin 1987, date du dépôt de la demande officielle d’adhésion au GATT (accord général sur les tarifs et le commerce, ancêtre de l’OMC), mais, les négociations n’ont été entamées concrètement qu’à partir de juillet 1996. La première réunion de travail a eu lieu en avril 1998. 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions