vendredi 15 dcembre 2017 01:42:14

Ukraine : Moscou repousse d’une semaine son ultimatum sur le gaz à Kiev

La Russie a repoussé, hier, d’une semaine son ultimatum sur le gaz à l’Ukraine et la menace d’une coupure d’approvisionnement qui inquiète l’Europe, objet de négociations cruciales à Bruxelles. Ces négociations ont lieu dans le cadre d’une semaine déterminante pour l’Ukraine, au bord de la guerre civile.

PUBLIE LE : 03-06-2014 | 0:00

La Russie a repoussé, hier, d’une semaine son ultimatum sur le gaz à l’Ukraine et la menace d’une coupure d’approvisionnement qui inquiète l’Europe, objet de négociations cruciales à Bruxelles. Ces négociations ont lieu dans le cadre d’une semaine déterminante pour l’Ukraine, au bord de la guerre civile.
La Russie a demandé hier des « couloirs humanitaires » dans l’est du pays, où de violents combats se poursuivent entre l’armée et les séparatistes. Le président élu Petro Porochenko doit rencontrer dès demain le président américain Barack Obama, et pourra aussi croiser le chef de l’Etat russe Vladimir Poutine lors des célébrations le 6 du débarquement allié en Normandie. Par ailleurs, le conflit entre rebelles prorusses et forces loyalistes dans l’est du pays divise les orthodoxes, selon qu’ils appartiennent au patriarcat de Kiev ou de Moscou, et représente une menace pour les catholiques et les protestants. Le patriarche orthodoxe de Kiev Filarète, a dénoncé « l’agression contre l’Ukraine et le soutien apporté par la Russie aux terroristes et séparatistes », dans un message aux fidèles, il y a deux semaines.
L’Eglise orthodoxe du patriarcat de Kiev a été créée en 1992, après l’indépendance de l’Ukraine, en opposition avec le patriarcat de Moscou. Non reconnue par les autres églises orthodoxes dans le monde, elle a en Ukraine nettement moins d’églises et de fidèles que le patriarcat de Moscou. L’archevêque de Lougansk et Altchevsk Mitrofane, du patriarcat de Moscou, a un regard totalement différent sur la situation : « Il faut prendre en considération le résultat du référendum (sur l’indépendance de la région de Lougansk).
Ceux qui sont au pouvoir à Kiev doivent écouter les gens du sud-est de l’Ukraine et tenir compte de ce qu’ils pensent », a-t-il a déclaré au site ukrainien portall.tv.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions