dimanche 22 octobre 2017 12:45:17

Enquête sur l’assassinat des moines de Tibhirine, Louh : «Aucun différend entre l’Algérie et la France»

«il y a une coopération judiciaire entre les deux pays, et que cette coopération se fait dans le cadre d’une convention entre la justice des deux pays et que les deux magistrats s’entraident pour arriver, à la fin, à la vérité».

PUBLIE LE : 02-06-2014 | 0:00
D.R

Interrogé hier, en marge de la présentation par le Premier ministre du plan d’action du gouvernement, sur l’annulation de la visite du juge français Marc Trévidic, qui enquête sur l’assassinat des moines de Tibhirine, le minsitre de la Justice, M. Louh, a déclaré à la presse que «le traitement de cette affaire relève du secret de l’enquête», et que «cette affaire fait l’objet d’une enquête devant la justice algérienne puisqu’un magistrat à la cour d’Alger est en charge de son instruction et qu’elle est en même temps prise en charge par la justice française».
Il poursuit en affirmant qu’«il y a une coopération judiciaire entre les deux pays, et que cette coopération se fait dans le cadre d’une convention entre la justice des deux pays et que les deux magistrats s’entraident pour arriver, à la fin, à la vérité». Pour ce qui est de l’affaire Khalifa, il déclare qu’«il est clair que cette affaire, qui relève du pénal, aura un procès public».
N. K.  

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions