vendredi 20 octobre 2017 06:22:23

Gaz de schiste : Les compagnies américaines intéressées par le marché algérien

Les compagnies américaines sont intéressées par l’exploitation des hydrocarbures non conventionnelles en Algérie, a affirmé hier à Alger, le secrétaire d’Etat américain à l’Energie, Ernest Moniz.

PUBLIE LE : 02-06-2014 | 0:00
D.R

Les compagnies américaines sont intéressées par l’exploitation des hydrocarbures non conventionnelles en Algérie, a affirmé hier à Alger,  le secrétaire d’Etat américain à l’Energie, Ernest Moniz.

«Nos compagnies sont intéressées par le marché algérien parce qu’elles  ont une grande expérience en matière (d’exploitation) de gaz et de pétrole de schiste qui nous a permis d’assurer un boom économique et une indépendance énergétique. J’espère que l’expertise acquise durant ces dernières années, sera également utilisée en Algérie», a-t-il déclaré à l’issue de sa rencontre avec  le ministre de l’Energie, Youcef Yousfi. Le secrétaire d’Etat américain à l’Energie, qui a eu une séance de travail au ministère de l’Energie, a fait part de «nombreuses opportunités» d’investissement  que présente l’Algérie pour les hommes d’affaires américains dans le secteur  de l’énergie. «Il ne faut pas négliger non plus, le secteur off-shore en eau profonde  (...) beaucoup de sociétés activent dans ce domaine notamment dans le Golfe du Mexique et leur expérience peut servir en Algérie où la profondeur de l’eau est à peu près similaire», a-t-il ajouté. M. Moniz qui a visité la FIA s’est dit «impressionné» par la qualité des expositions, souhaitant que cette foire serve à «développer davantage la coopération entre les Etats-Unis et l’Algérie dans les énergies, hydrocarbures et autres secteurs où il existe un grand nombre d’opportunités pour les deux  pays. De son côté M. Yousfi, a tenu à mettre en exergue «l’importance vitale»  de la sécurité énergétique de nos jours, soulignant que «l’exploitation des  hydrocarbures non conventionnelles a mis les Etats-Unis sur la bonne voie pour parvenir à cet objectif».
«Avec la partie américaine, nous avons discuté des risques générés par  l’exploitation des gaz et pétrole de schiste sur l’eau et des précautions à  prendre dans le processus de production (...). Il s’avère que l’exploitation  des hydrocarbures non conventionnelles n’est pas plus polluante que les autres  ressources», a-t-il avancé.  Le ministre de l’Energie a rappelé que l’Algérie est actuellement en  train d’évaluer le potentiel en matière de gaz et pétrole de schiste et tente  de déterminer la qualité de la roche afin d’étudier tous les impacts sur l’environnement. Selon M. Yousfi, les écrits sur les risques de pollution induits par  l’exploitation des gaz de schistes sont «exagérés» et «il est absolument vital  pour nous, d’exploiter toutes les ressources possibles afin de parvenir à la sécurité énergétique».

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions