dimanche 26 mai 2019 07:27:46

Centrafrique : La présidente Samba Panza : « Les violences à Bangui dues à des manipulations politiques »

La récente flambée de "violences" à Bangui est le fait "d'agitateurs qui essayent de manipuler les jeunes pour des raisons purement politiques", a affirmé, hier, la présidente Catherine Samba Panza, après avoir rendu visite à des victimes de la tuerie de Fatima.

PUBLIE LE : 02-06-2014 | 0:00
D.R

La récente flambée de "violences" à Bangui est le fait "d'agitateurs qui essayent de manipuler les jeunes pour des raisons purement politiques", a affirmé, hier, la présidente Catherine Samba Panza, après avoir rendu visite à des victimes de la tuerie de Fatima. Dix-sept personnes ont été tuées mercredi passé dans l'attaque de l'église Notre-Dame de Fatima, dans la capitale centrafricaine. "Je ne comprends pas la raison de toutes ces violences", a déclaré la présidente de transition, estimant qu'il y a des "avancées notables" sur le chemin de la sécurisation du pays. Selon elle, "ces avancées ne plaisent pas à tout le monde. Il y a des ambitions, avérées, cachées. Ce sont ces agitateurs qui en sous-main essayent de manipuler, d'instrumentaliser les jeunes pour des raisons purement politiques", a déclaré Mme Samba Panza à l'occasion d'un déplacement à l'hôpital général de Bangui où elle a rencontré des victimes de la tuerie de l'église Notre-Dame de Fatima. La présidente n'a pas donné de précisions sur ces "agitateurs" qui manipuleraient les jeunes. "Des enquêtes sont en cours. Dès que nous aurons des faits avérés, je pourrai en parler de manière plus précise", a-t-elle dit.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions