samedi 16 dcembre 2017 19:47:24

Equipe nationale (match amical) : Victoire prometteuse, mais...

Les Verts ont gagné leur match amical contre l'Arménie sur le score de 3 à 1. C'est en soi un bon résultat devant une équipe classée à la 33e place au ranking FIFA.

PUBLIE LE : 02-06-2014 | 0:00
D.R

Les Verts ont gagné leur match amical contre l'Arménie sur le score de 3 à 1. C'est en soi un bon résultat devant une équipe classée à la 33e place au ranking FIFA. Donc, il n’y a pas lieu de porter aux nues  cette prestation des verts qui s'est jouée à Sion devant un public enthousiaste et qui leur était entièrement acquis.

Il faut dire que les fans de l'équipe nationale n'ont pas caché leur amour aux couleurs algériennes. Ils ont rempli comme il se doit les travées du stade Tourbillon de Sion (Suisse). On peut dire que le coach national avait aligné une équipe qui n'était pas forcément l'équipe type. Halilhodzic cherchait encore le joueur qui allait quitter la sélection pour ne laisser qu'une liste de 23 à communiquer aux services de la FIFA hier 1er juin. Ceci dit, les joueurs alignés face à l'Arménie ont fait du mieux qu'ils pouvaient pour réussir une très bonne prestation. On peut dire que lors du premier half, il y avait de la vivacité dans le jeu algérien avec un Yacine Brahimi des grands jours. Il avait fait voir de toutes les couleurs à ses adversaires qui avaient montré des difficultés pour l'arrêter. Il y eut aussi Ghilas, Mahrez, Slimani qui ont bien travaillé. Les verts ont trouvé la voie des filets très tôt par Belkalem avant que Ghilas n'ajoute le 2e but. Continuant leur domination, les nôtres ajouteront un 3e but par Slimani. Il avait avant cela rater quelques bonnes occasions. En défense, du moins en première mi-temps, les nôtres n'ont pas été inquiétés par les arméniens. On peut même dire que Zemmamouche avait eu des moments paisibles. Les verts ont montré un beau visage durant les premières 45 minutes, même si sur le plan de la fraîcheur physique, on ne peut pas dire que tout était au point. En dépit de tout, c'était plus acceptable d'achever le premier half sur un score de 3-0. On ne peut mieux rêver d'un tel scénario. En seconde mi-temps, curieusement, on avait constaté  une sorte de fléchissement. Cela, il faut bien le préciser, a coïncidé avec le réveil des arméniens qui ont réussi à presser la défense algérienne qui avait alors montré des signes de panique. Sur une erreur au niveau du milieu de terrain, Sakhimon surprend tout le monde, notamment Belkalem, dernier défenseur, pour battre en toute quiétude Zemmamouche. Le coach national Halilhodzic fera alors beaucop de changement. Il y eut les entrées de Bentaleb, Feghouli, Djabou, Taider, Medjani, Soudani. Ils ont apporté leur touche, mais ils avaient buté sur la bonne organisation de cette équipe arménienne qui avait bien joué au cours de la seconde mi-temps. Cette seconde période a été très instructive pour Halilhodzic, puisqu'elle lui permettra de rectifier les erreurs aussi bien de positionnement ou de fraîcheur physique. Des joueurs ont fait montre d'une certaine lourdeur. Ce qui ne leur avait pas permis de prendre à défaut la défense adverse au cours de la seconde mi-temps. On avait aussi constaté que la cohésion laissait quelque peu à désirer. Du point de vue de la possession de balle, on ne peut dire qu'on a été dominateurs. Bien au contraire, on perdait facilement le ballon, chose qui a favorisé le retour des arméniens en deuxième période. Il est clair qu'il y a encore du travail à faire afin de rendre le jeu des algériens plus fluide et surtout plus efficace. On s'attend, lors du prochain match contre la Roumanie, à une équipe fichtrement plus forte que l'Arménie, on espère que les poulains d'Halilhodzic vont se ressaisir et réussir 90 minutes pleines avec un rythme plus soutenu.
Hamid Gharbi 
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions