samedi 21 octobre 2017 12:58:38

Les Matinales de CARE : Financement de l’économie et rôle des institutionnels

Le Cercle d’Action et de Réflexion autour de l’Entreprise - CARE - avec le soutien de la Délégation de l’Union européenne en Algérie, organise « les Matinales de CARE » sur le thème : « Financement de l’économie : rôle des institutionnels ».

PUBLIE LE : 02-06-2014 | 0:00

Le Cercle d’Action et de Réflexion autour de l’Entreprise - CARE - avec le soutien de la Délégation de l’Union européenne en Algérie, organise « les Matinales de CARE » sur le  thème : « Financement de l’économie : rôle des institutionnels ».
Cette importante rencontre-débat se déroulera demain à l’hôtel Hilton à Alger, en présence de nombreux cadres et experts. Il s’agit pour les spécialistes de tenter d’apporter des réponses à plusieurs questions dont celles de savoir comment fonctionne le capital-investissement  en Algérie ? Quel rôle pourrait-il jouer dans un marché en surliquidité ? Quelles sont les dispositions permettant la croissance de ce mode de financement ? L’occasion  sera pour l’invité du CARE, M. Yazid Taalba, directeur général de Maghrebinvest Algérie et partenaire conseil du fonds d’investissement Africinvest, d’aborder cette problématique et de donner des éléments d’analyses à ce sujet. Il y a lieu de noter que les PME forment l’essentiel du tissu économique des économies modernes et leur croissance est décisive pour la création d’emplois et de richesses, que ce soit dans les pays industrialisés ou dans les pays émergeants. Selon le CARE, l’accès au financement pour ces entreprises représente le principal obstacle non seulement à leur développement, mais aussi à leur survie. La même source a fait savoir que ce problème est encore plus complexe dans les zones où les marchés financiers locaux sont soit restreints, soit réservés à quelques grandes entreprises. C’est précisément pour pallier à ce problème d’accès au capital que des institutions publiques et/ou privées dans le monde ont commencé à investir dans des fonds  de capital investissement au cours de ces 20 dernières années.  Il est clair  que la promotion de la PME permet de bâtir une économie productive diversifiée, créatrice d’emplois et génératrice de richesses. Selon les spécialistes pour soutenir les efforts d’investissement et les programmes de relance économique et encourager la création des PME,  cela nécessite en premier lieu de procéder à la réforme bancaire et la diversification des produits financiers et le développement du paysage financier.  Notons que ce riche débat  sera modéré par  le directeur général de CCVF Sarl, membre de CARE, M. Hicham Doubabi, en l’occurrence.
Makhlouf Ait Ziane

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions