mardi 17 octobre 2017 13:58:38

Rencontre internationale à Tlemcen : La gestion des économies de transition au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

"La gestion des économies de transition dans les régions du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord" est le thème d’une rencontre internationale, ouverte hier à l’Ecole préparatoire en sciences économiques, commerciales et sciences de gestion de Tlemcen.

PUBLIE LE : 01-06-2014 | 0:00


"La gestion des économies de transition dans les régions du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord" est le thème d’une rencontre internationale, ouverte hier à l’Ecole préparatoire en sciences économiques, commerciales et sciences de gestion de Tlemcen. Organisée conjointement avec l’Association économique du Moyen-Orient, qui est affiliée à l’Association américaine des sciences économiques, cette rencontre de deux jours enregistre la participation de professeurs et chercheurs  d’Arabie saoudite, Turquie, France, Tunisie, Iran, Allemagne, Émirats arabes unis, Égypte et Algérie. Les participants traitent, selon le directeur de l'école, Pr Benhabib Abderrazak, de plusieurs thèmes abordant, entre autres, les flux des capitaux, l'investissement direct étranger, la mondialisation et la régionalisation, le commerce international, le marché du travail et les questions de gouvernance institutionnelle.          
À l’ouverture de cette rencontre, l’ancien ministre Hamid Temmar a insisté, dans une communication, sur la nécessité de développer l’économie nationale en élaborant, selon lui, un plan global qui vise en priorité l’amélioration de l’environnement d’affaires.           
"Tous les pays du monde ont une politique économique, et le plus important est la manière dont cette politique est appliquée. Là où réside généralement la différence entre un pays et un autre", a-t-il souligné.           
De son côté, le président du "Middle East Economic Association" (MEEA), le docteur Hassan Ali d’Égypte, a indiqué que cette rencontre, à laquelle prennent part des chercheurs éminents, en plus de personnalités ayant déjà occupé des  postes de responsabilité, à l’instar de l’ancien ministre égyptien du Budget et de la Solidarité nationale, Gouda Abdelkhalek, vise à étudier les meilleurs moyens pour intégrer les théories économiques émanant de recherches universitaires  dans la vie économique pratique.           
Cette rencontre a également pour objectif de "créer une nouvelle génération de managers susceptibles de gérer cette économie de transition", a-t-il ajouté. Les travaux, qui se poursuivent en ateliers, seront sanctionnés aujourd’hui par une série de recommandations allant dans le sens de contribuer au développement du fonctionnement des économies des pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions