mardi 15 octobre 2019 22:45:41
D.R

Le ministre de la Jeunesse, M. Abdelkader Khomri, qui a présidé, hier, les festivités de commémoration de la journée internationale de l’Enfance, lancées depuis le parc des loisirs de Ben Aknoun, qui se sont  déroulées sous le slogan «  Les enfants d’Alger en fête », ont été une occasion  pour réitérer l’importance accordée par les pouvoirs publics aux enfants et aux  jeunes, tant en termes de scolarisation que de loisirs.

Il affirmera ainsi dans un discours adressé  à quelque 6.000 enfants et jeunes, venus des  établissements scolaires, maisons de jeunes et associations de différentes communes de la wilaya d’Alger que les efforts consentis dans ce domaine qui ont donné des résultats probants  devront être poursuivis pour mieux répondre aux aspirations de cette population, rappelant que les défis de l’heure demeurent l’élévation des capacités de l’administration, mais aussi de l’accompagnement  de ces derniers. Il précisera, que l’étape actuelle qui a vu la consécration, par les autorités du pays, d’un appareil décliné au ministère qui prend en charge les besoins de l’enfance et de la jeunesse qui constituent aujourd’hui, une pierre angulaire pour porter haut et fort les  préoccupations des enfants, avant de poursuivre qu’il s’agit d’un choix stratégique d’autant plus que ces derniers sont considérés comme la véritable richesse du pays, d’où l’intérêt de les protéger et de leur procurer les  conditions de progrès ce à quoi s’attelle l’Algérie à travers sa ratification des conventions internationales de la protection de l’enfance pour lui permettre d’évoluer dans un environnement sain, respectant ses droits élémentaires, mais également en termes de bien être et de loisirs.  
Le ministre soulignera également que son département veillera à réaliser ces objectifs, et se déploiera pour mettre en œuvre  une stratégie nationale de l’enfant qui s’articulera sur la Constitution algérienne et la convention relative aux droits de celui-ci. Il ne manquera pas de préciser par ailleurs que cette même stratégie qui se veut  une vision globale, complémentaire et un cadre de travail qui œuvre pour le développement de l’enfant,  à la faveur des valeurs et des principes d’orientation, est un engagement de l’Etat en vue  de soutenir par la même occasion le secteur privé et le mouvement associatif pour que les enfants jouissent de leurs droits, d’une part, et devenir un membre actif  dans la société. Il estimera enfin qu’il est désormais important de réfléchir aux moyens  adaptés et une  approche audacieuse pour  promouvoir les acquits réalisés.
A partir de ce même lieu de détente qui abritera des activités  artistiques et de loisirs pour les enfants, le ministre de la Jeunesse procédera au lâcher du pigeon de paix, pour dire à tous les chérubins  d’Algérie bonne fête, à tous et à toutes.
Samia D.      

L’établissement Arts et Culture célèbre l’événement
Quel bonheur de voir ces enfants rire, s’amuser et se défouler, après une année chargée. Les chérubins présents hier à la forêt de Bouchaoui ont pleinement profité de leur journée et le mérite revient, notamment,  à l’établissement Arts et Culture de la wilaya d’Alger qui a organisé une journée d’information et de sensibilisation placée sous le slogan « Pour une ville belle et propre ». Des représentants de la DGSN, de la gendarmerie nationale et de la protection civile ont pris part à cette manifestation citoyenne qui s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de l’Enfance. Etaient également au rendez-vous des cadres de la cellule de communication de l’EPIC Netcom. Tous et toutes ont, en l’espace d’une journée, réussi à faire passer des messages aux plus jeunes mais également aux moins jeunes, en insistant sur toute l’importance de protéger l’environnement et en mettant en relief la valeur de Dame nature.  En marge de ces opérations de sensibilisation et de prévention, l’établissement Arts et Culture a élaboré tout un programme, riche et varié, de détente ayant pu drainer, sur les lieux, grand nombre d’enfants. En effet, après l’entame de l’animation par la Zorna Gourmi, les chérubins ont eu droit à des spectacles de clowns présentés par les troupes Arc en ciel et Zahwa Wa Farha. Pour leur part, les troupes Ennoudjoum et Ghani Angel ont, franchement, subjugué les enfants par des tours de magie surprenants. En somme, tous les ingrédients étaient réunis pour que cette journée devienne une fiesta et soit gravée à jamais dans la mémoire des bambins. Approché, M. Fodil Hammouche, responsable de la programmation et de la communication à l’établissement Arts et Culture soulignera que l’objectif principal de cette manifestation est de créer une culture de proximité. Et d’ajouter :  « On a tendance à faire de la sensibilisation dans des salles. Or, aussi grandes soient-elles, ces salles restent des espaces fermés, avec un public ciblé. Cependant, le travail de proximité, lui, « nécessite des espaces ouverts pour pouvoir accueillir le grand public. Et c’est pour cette raison qu’on a organisé cette journée, ici à Bouchaoui, en plein air ». S’exprimant au sujet des expositions en marge de cette rencontre, M. Hammouche relèvera que « l’enfant symbolise l’avenir » et qu’il est « nécessaire d’inculquer à la génération à venir des valeurs afférentes à la protection de notre environnement ».
Il faut dire que les expositions au niveau des différents stands ont attiré des dizaines de visiteurs qui avouent avoir beaucoup appris grâce à cette rencontre.  L’on apprendra notamment que l’an dernier, en 2013, pas moins de 20.489 infractions liées à l’environnement ont été enregistrées par les services de la police nationale. Les procédures transmises aux parquets, se chiffrent à 7.230.
Soraya Guemmouri

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions