jeudi 15 novembre 2018 18:48:55

JSMB : Démissions en cascade des dirigeants

La JSMB n’y voit pas plus clair maintenant qu’elle est officiellement rétrogradée en Ligue 2 - Mobilis.

PUBLIE LE : 01-06-2014 | 0:00
D.R

La JSMB n’y voit pas plus clair maintenant qu’elle est officiellement rétrogradée en Ligue 2 - Mobilis. C’est toujours le flou total au sein du club béjaoui qui entreprend des lendemains incertains en raison de la crise qu’elle couve depuis trois ans et qui a atteint son paroxysme ces dernières semaines, avec des démissions en cascades de dirigeants. Boualem Tiab qui dit avoir milité seul pour que le club survive a annoncé officiellement son départ.
Il emmène dans son sillage tous les membres du CSA/JSMB. Aujourd’hui, on peut dire sans exagérer que la JSMB est sans dirigeant. Boualem Tiab a expliqué à la presse que sa décision de partir «  a été prise il y a plus d’une année. J’ai annoncé d’ailleurs au mois de décembre que je partirai en fin de saison. Il ne va donc pas sans dire que je m’en vais maintenant que le club est rétrogradé. Je ne serai pas resté même si le club s’était maintenu. Cela fait trois ans que je milite seul sur tous les fronts.
On a été lâchés par tous nos partenaires. J’ai dû injecter mon propre argent pour subvenir aux besoins du club. J’avais préparé mon départ. Ce n’est pas une fuite en avant », a tenu à rappeler le président démissionnaire qui a insisté sur le fait qu’il ne fermait pas la porte à ses successeur « à condition qu’ils viennent maintenant. Il n’y a plus de temps à perdre. S’ils veulent reprendre le club, il faut se mettre vite au travail », conseille-t-il en tout état de cause. Boualem Tiab fait allusion particulièrement aux deux Bettouche, Zoubir Mehbal et Samir Haddad. Ceux-ci qui étaient les principaux bailleurs de fonds de la JSMB ont coupé les vannes depuis trois saisons en raison d’un vif désaccord avec Boualem Tiab. Ils devraient revenir aux affaires du club maintenant que ce dernier a annoncé officiellement sa démission.
Une AGE est prévu pour le courant de cette semaine. Un comité de « sauvegarde » de la JSMB devrait être installé pour préparer la nouvelle saison. Après, les dirigeants auront le temps de reconstituer le conseil d’administration après avoir remis l’équipe sur rails, car l’urgence est de stopper l’exode des joueurs. Les trois quarts de l’effectif menacent en effet de quitter le club, faute d’avoir trouvé un interlocuteur crédible. Le dossier recrutement est au point mort. C’est dire que la JSMB est en phase d’amorcer une semaine décisive. C’est l’avenir du club qui est en jeu.
 A. Benrabah

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions