samedi 22 septembre 2018 20:49:20

Entretien avec Nabil Bentaleb (attaquant) : « Je me sens bien »

Le joueur de Tottenham (Angleterre) se trouve dans de très bonnes conditions en arrivant parmi les Verts au stage de Sidi Moussa. Certes, ces derniers temps, il n’avait pas joué comme titulaire avec son équipe. Néanmoins, il garde un moral au beau fixe pour maquer de son empreinte ce mondial brésilien

PUBLIE LE : 29-05-2014 | 0:00
D.R

Le joueur de Tottenham (Angleterre) se trouve dans de très bonnes conditions en arrivant parmi les Verts au stage de Sidi Moussa. Certes, ces derniers temps, il n’avait pas joué comme titulaire avec son équipe. Néanmoins, il garde un moral au beau fixe pour maquer de son empreinte ce mondial brésilien

Comment se déroule la préparation ?
 El Hamdoulilah, tout se passe bien en ce moment. On se prépare dans de très bonnes conditions pour le Mondial, mais aussi les deux matches amicaux. Il faut être très bien préparés pour cela.

Comment avez-vous trouvé l’ambiance ?
 Elle est très saine. On travaille dans des conditions idéales. Et la concurrence au sein de l’équipe nationale est des plus correctes. Tout doit se mériter sur le terrain.

Physiquement, comment se présentent les choses pour vous, surtout après une saison des plus harassantes avec Tottenham dans le championnat anglais qui est très long, mais aussi intensif ?
 C’est vrai que ce n’est pas évident, mais je peux dire en ce qui me concerne, je me sens très bien. On peut même dire qu’on reste très confiants du fait qu’on est prêts pour bien entamer le Mondial.

Comment voyez-vous le groupe de l’Algérie ?
Il est certain qu’il s’agira d’un groupe très difficile. Dans un Mondial, il n’y aura pas d’équipes faciles. C’est pour cette raison qu’il faudra bien travailler et être au top sur le plan physique. Il faut dire qu’il y a une nette différence entre la Coupe du monde, qui s’est déroulée en Afrique du Sud, et celle qui va être organisée par le Brésil. Maintenant, on peut dire que notre groupe possède une plus grande expérience. Ce qui peut lui faciliter un peu la tâche.

Le coach national, Vahid Halilhodzic, aura à retirer deux éléments pour composer sa liste des 23. Qu’en est-il ?
C’est vrai qu’il s’agit d’une opération difficile pour ceux qui n’auront pas la chance de figurer parmi les partants au Mondial brésilien. C’est une grande frustration. C’est certain. Néanmoins, le Mondial se jouera avec 23 joueurs. Par conséquent, personne ne peut changer cette réalité. Toujours est-il, il faudra travailler très dur afin de ne pas passer à côté de ce mondial au Brésil.  

Il est certain que vous allez faire partie de cette fameuse liste. Votre impression ?
Je ne peux rien dire du fait que le dernier mot reviendra au sélectionneur national. Si, par contre, je suis avec le groupe, je ferai tout pour réussir un très bon Mondial. J’essayerai d’apporter ma «touche» au groupe qui est très soudé et homogène. On ne peut faire qu’un bon Mondial.
Entretien réalisé
par H. G.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions