dimanche 22 octobre 2017 23:53:05

Conférence sur la coopération algéro-Polonaise, hier, au forum d’El Moudjahid : Option pour des partenariats durables

Classé comme étant l’un des plus importants partenaires économique de la Pologne en Afrique, avec près de 500 millions de dollars d’échanges en 2013, l’Algérie constitue un des cinq marchés stratégiques retenus dans la démarche du ministère polonais de l’économie qui compte opérer une offensive, dans cette direction, pour tenter de tripler son chiffre d’affaires sur les trois prochaines années.

PUBLIE LE : 29-05-2014 | 0:00
Ph : Louisa

Classé comme étant l’un des plus importants partenaires économique de la Pologne en Afrique, avec près de 500 millions de dollars d’échanges en 2013, l’Algérie constitue un des cinq marchés stratégiques retenus dans la démarche du ministère polonais de l’économie qui compte opérer une offensive, dans cette direction, pour tenter de tripler son chiffre d’affaires sur les trois prochaines années.

Un objectif primordial pour la Pologne qui œuvre pour la consolidation de ses relations commerciales et économiques avec notre pays, à travers l’encouragement d’entreprises polonaises à venir s’installer en Algérie et, la construction de partenariats durables dans des secteurs stratégiques comme le BTPH, l’agroalimentaire, et l’industrie. Dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme, le ministère de l’économie polonais a sélectionné 15 filières prioritaires à fort potentiel d’exportations. M. Janus Pisz, conseiller économique, chef de service de la promotion du commerce et des investissements auprès de l’ambassade de Pologne a confirmé cette volonté de son pays à aller de l’avant de cet objectif à l’occasion d’une conférence sur la coopération bilatérale organisée, hier, au forum d’El Moudjahid sur les « nouvelles possibilités de coopération pour les entrepreneurs ».  Se déclarant « très confiant », l’intervenant a admis que les échanges commerciaux entre les deux pays sont encore « très loin d’un niveau important » et, que les perspectives plaident pour une optimisation du volume des exportations vers notre pays qui constitue « un marché porteur ». La liste des exportations polonaises compte près de 1.000 postes, dont une part importante revient aux produits minéraux (coke et semi-coke, des produits d’origine animale (laitages) alors que la Pologne importe, de notre pays, du phosphate de calcium et certains produits agricoles dont la tomate récemment et de la pomme de terre. La Pologne pourrait également acheter le gaz algérien « pour des raisons politiques », a déclaré M. Janus Pisz.
L’occasion a été saisie pour vanter la qualité du produit polonais qui « répond aux exigences des normes européennes » en sus du fait « qu’ils soient à des prix compétitifs ». La Pologne dont l’économie a pu se redresser grâce aux réformes opérées dans l’ensemble des secteurs d’activités, entend « consolider cette position », et promouvoir ses produits à travers sa participation à la 47e Foire internationale d’Alger. En fait, il s’agit d’aller au-delà des échanges commerciaux pour privilégier des « partenariats durables », a-t-il affirmé. M. Janus Pisz a affirmé que la démarche consistera à promouvoir les visites d’affaires et de prospection dans les deux sens, mais aussi politiques pour sceller une nouvelle étape dans les relations bilatérales qualifiées « d’amicales et traditionnelles ». Il annoncera la visite, au courant du second semestre de l’année en cours, les visites officielles du Premier vice-ministre polonais de l’économie et celui de l’Agriculture. M. Janus Pisz a affirmé, dans ce contexte, la finalisation, durant cette année, de cinq partenariats dans le secteur agricole, notamment dans les segments de l’élevage bovin et la transformation du lait. D’autres projets sont en discussions dans le secteur du BTP, alors qu’un projet de montage d’une unité de fabrication de tracteurs polonais en Algérie est en cours de mise en œuvre, a-t-il fait savoir.
Le conférencier a annoncé également des discussions en cours entre un grand groupe pharmaceutique polonais et le groupe Saidal. Globalement, dix partenariats ont été signés avec le secteur privé. Il s’agit d’explorer le potentiel de coopération dans les deux pays pour cibler les secteurs demandeurs d’investissements, dira le conseiller économique, chef de service de la promotion du commerce et des investissements auprès de l’ambassade de Pologne qui a plaidé pour la délocalisation des entreprises polonaises vers l’Algérie.
D. Akila

Le  forum d’affaires algéro-polonais s’ouvre aujourd’hui à Alger
Le service de la promotion du commerce et des investissements relevant de l’ambassade de Pologne à Alger et la chambre polonaise de commerce (KIG) organisent, aujourd’hui, un forum d’affaires algéro-polonais à l’hôtel Hilton avec la participation de la Confédération algérienne du patronat (CAP). La rencontre qui sera organisée dans le sillage de la 47e édition de la Foire Internationale d’Alger, prévue du 28 mai au 2 juin, à la Safex, s’inscrit dans le cadre de la volonté commune d’explorer de  nouvelles possibilités de coopération dans de différents secteurs notamment dans les secteurs du mobilier, du BTPH, l’agriculture et l’agro-alimentaire. Le forum sera inauguré par M. Janusz Pisz, conseiller, chef du service de la promotion du commerce et des investissements de l’ambassade de Pologne à Alger et M. Boualem M’Rakach, président de la CAP.
D. Akila
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions