mercredi 19 septembre 2018 12:59:34

Accession de l'Algérie à l'OMC : Les négociations progressent de manière "constructive"

Les négociations de l'Algérie pour accéder à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) progressent de manière "constructive sur le fond" et leur rythme "s'accélère", a estimé l'organisation dans son bulletin d'information.

PUBLIE LE : 29-05-2014 | 0:00
D.R

Les négociations de l'Algérie pour accéder à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) progressent de manière "constructive sur le fond" et leur rythme "s'accélère", a estimé l'organisation dans son bulletin d'information.
"La 12e réunion du groupe de travail a eu lieu le 31 mars dernier.  Les négociations progressaient de manière constructive sur le fond et leur rythme s'accélérait", a noté l'organisation dans ce bulletin publié sur son site internet.  
L'organisation a rappelé que la série de réunions suivante sont prévues dans le courant de l'année, "sous réserve que les questions des membres ainsi que les réponses accompagnées des informations de l'Algérie soient communiquées à temps".
L'Algérie devait recevoir les observations et les questions des pays concernés par les négociations multilatérales en mai pour répondre avant fin juin afin de pouvoir entamer le 13 round de négociations avant la fin de l’année en cours, a indiqué le ministère du Commerce. Une réunion multilatérale sur l'agriculture est envisagée dans le cadre de la nouvelle série de réunions, a ajouté l'Organisation.
Par ailleurs, lors du dernier round, les membres de l’OMC se sont félicités des progrès substantiels que l’Algérie a accomplis en modifiant son régime commercial et se sont déclarés très favorables à son accession rapide, avait indiqué l'organisation  dans un rapport sur ce round. "L'Algérie a renouvelé son engagement de mettre son régime commercial en conformité avec les règles de l’OMC et avait présenté les récents changements  législatifs contenus dans le plan d’action législatif révisé", note-t-elle. Les renseignements fournis par l’Algérie "relancent les négociations  concernant son accession et constituent une base pour faire progresser le processus",  avait déclaré le président du groupe de travail, Alberto D'Alotto.  
Les commentaires des membres ont essentiellement porté sur les restrictions  quantitatives à l’importation, y compris les interdictions, les restrictions  à l’investissement, les subventions à l’exportation, l’application discriminatoire de taxes intérieures, le système d’enregistrement des indications géographiques,  les politiques de prix, les droits de commercialisation et les politiques agricoles,  selon l'OMC. Parmi les autres questions à traiter figurent les politiques industrielles  et les subventions, les obstacles techniques au commerce, les mesures sanitaires et phytosanitaires les aspects des droits de la propriété intellectuelle qui  touchent au commerce et les mesures concernant les investissements liés au commerce.          
L'Algérie était candidate dès 1987 au GATT, l'ancêtre de l'OMC. La première  documentation sur son régime commercial avait été déposée en 1996 alors que la première réunion du groupe de travail chargé d'examiner sa candidature  s'était tenue en 1998. A ce jour, l'Algérie a mené 12 rounds de négociations multilatérales,  durant lesquels elle a traité 1.933 questions liées essentiellement à son système  économique.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions