samedi 22 septembre 2018 11:15:57

GhardaIa : 300 millions de dinars pour la réhabilitation des habitations affectées lors des incidents

Un montant de 305 millions de dinars a été dégagé par le ministère de l'Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville pour une opération de réhabilitation des habitations fragilisées et affectées lors des échauffourées qu’a connues la région de Ghardaïa dernièrement, a appris l’APS hier auprès des services de la wilaya.

PUBLIE LE : 28-05-2014 | 0:00
D.R

Un montant de 305 millions de dinars a été dégagé par le ministère de l'Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville pour une opération de réhabilitation des habitations fragilisées et affectées lors des échauffourées  qu’a connues la région de Ghardaïa dernièrement, a appris l’APS hier auprès des services de la wilaya.          
Cette somme, notifiée à la wilaya, est puisée du Fonds national du logement (FONAL) pour prendre en charge, sous forme d’aides, la réhabilitation des habitations endommagées et fragilisées lors de ces malheureux événements, a expliqué le directeur local de la Caisse nationale du logement (CNL).          
Cette opération d’aide à la réhabilitation d’habitation endommagées vient d’être lancée et touchera quelque 500 bénéficiaires, selon le degré des dommages, après études et constat par les services concernés, a souligné Dahbi  Kourichi.       
 Selon le premier bilan établi par les services de la wilaya, 250 habitations  nécessitent une aide de 300.000 DA et 140 autres une aide de 700.000 DA, tandis que 110 bâtisses nécessitent un montant de 1.200.000 DA, a-t-il fait savoir.          
Quelque 360 dossiers d’aide ont été élaborés avec un cahier de charges pour la réhabilitation des habitations dans les communes touchées par les échauffourées  depuis janvier dernier, a signalé M. Kourichi précisant que ces aides seront octroyées aux bénéficiaires en deux tranches, avec un suivi de l’état d’avancement  des travaux de réhabilitation par les services techniques de la direction du Logement de la wilaya.          
Plus de 500 habitations et 300 locaux commerciaux localisés dans les communes de Guerrara, Berriane, Ghardaïa, Bounoura et Daya Ben Dahoua ont été vandalisés, pillés avant d’être incendiés, lors des échauffourées récurrentes qu’a connues la région de Ghardaïa depuis décembre de l’année dernière.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions