lundi 11 dcembre 2017 06:41:35

Athlétisme : Nos athlètes engagés dans des meetings à l’étranger

Ne disposant pas de piste d’athlétisme répondant aux normes à même d’abriter des meetings internationaux lors desquels ils pourraient se préparer, tenter de réaliser des minima et surtout se mesurer à plus fort, nos athlètes sont obligés de se déplacer à l’étranger pour ‘‘faire’’ de la compétition.

PUBLIE LE : 28-05-2014 | 0:00
D.R

Ne disposant pas de piste d’athlétisme répondant aux normes à même d’abriter des meetings internationaux lors desquels ils pourraient se préparer, tenter de réaliser des minima et surtout se mesurer à plus fort,  nos athlètes sont obligés de se déplacer à l’étranger pour ‘‘faire’’ de la compétition.
Ainsi, en dehors du stade ‘‘sato’’ du complexe olympique Mohamed-Boudiaf à Alger, qui ne peut plus abriter des compétitions en raison de l’impraticabilité de sa piste qui constitue un danger pour les athlètes, les deux autres stades, celui de Tlemcen et de Béjaïa ne sont pas dotés d’éclairage et ne peuvent par conséquent abriter des meetings internationaux.
Les compétitions organisées à Bejaïa par la Fédération Algérienne d’Athlétisme (FAA) ne peuvent aller au-delà d’un certain horaire, ce qui constitue un handicap de taille pour les athlètes.
Cette situation, qui peut être réglée en peu de temps si la volonté existait, perdure et pourrait rester ainsi durant longtemps. Car si la réfection de la piste de stade sato nécessite près d’un mois, l’éclairage des stades de Tlemcen et de Béjaia beaucoup moins de temps. En attendant, nos internationaux sont contraints de ‘’voyager’’ à la recherche des compétitions pour se préparer ou pour réaliser les minimas exigés.
Aussi, après la réunion de Forbach en France où étaient engagés quatre Algériens, et celle de Fès au Maroc  qui a enregistré la participation de 11 autres, samedi et dimanche derniers, c’est au tour des meetings au Maroc et en France d’accueillir 21 de nos internationaux. Ces derniers qui peaufinent leur préparation en prévision des championnats d’Afrique prévus du 10 au 14 août prochain à Marrakech au Maroc, sont engagés, samedi  prochain, le 31 mai, 2014 sur plusieurs meetings.
Au meeting de Rabat, connu pour son niveau élevé, Saber Boukmouche sur le 400 m/haies, Hichem
Cherabi et Nabil Bensikhaled sur la perche, Zouina Bouzebra (marteau), Mohamed Belbachir et le junior Tekeiddine Hedili (800 m) et les demi-fondistes Mohamed Merbouhi, Laid Laamèche et Mansour Haraoui sur le 5.000 m seront en lice pour améliorer  leurs performances personnelles. Il en sera de même pour les marcheurs, qui, après avoir raté la participation à la coupe du monde disputée en Chine, tenteront lors du meeting de Casablanca, prévu le même jour, de se racheter et surtout de démontrer que les stages d’avant-compétition effectués depuis le mois de novembre derniers ont été bénéfiques.
Mohamed Ameur, Ferhat Belaid, Toufik Yesref et Bariza Ghezlane, soit les meilleurs marcheurs qui seront engagés sur le 20 km, alors que le junior Abdessamie Saidani concourra sur le 10 km.
De son côté, Hichem Medjber, l’un de nos meilleurs marcheurs, sera au rendez-vous du 20 km au meeting de la Couronne (IAAF).
Enfin, au meeting de Marseille, la sélection nationale sera composée de six athlètes : A. Lahoulou sur le 400 m/haies, Sofiane Bouhada, Miloud Laaradj (200 m),  Lyes Belkhir, Hichem Bouchicha (1500 m) et Ali Bouguesba (longueur).
M. Ghyles

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions