mardi 20 novembre 2018 17:44:00

JSK : Aït Djoudi sera finalement maintenu

Azzedine Aït Djoudi devrait finalement rester. Incertain de poursuivre à la tête des Canaris en dépit d'une saison plus ou moins aboutie, le technicien devait rencontrer le président Moh-Chérif Hannachi hier soir pour mettre les choses au clair.

PUBLIE LE : 28-05-2014 | 0:00
D.R

Azzedine Aït Djoudi devrait finalement rester. Incertain de poursuivre à la tête des Canaris en dépit d'une saison plus ou moins aboutie, le technicien devait rencontrer le président Moh-Chérif Hannachi hier soir pour mettre les choses au clair. Sur le principe, il faut dire que le conseil d'administration de la SSPA/JSK était partagé sur l'avenir de l'entraîneur. Pis, ils étaient rares à militer pour son maintien à la tête de la barre technique. Moh-Chérif Hannachi était dans un premier temps partisan du changement, mais il semblerait qu'il ait révisé sa position depuis, après avoir pesé le pour et le contre. La JSK a d'ailleurs tenté l'option Dédier Six, mais les choses ne sont pas allées loin en raison des exigences financières du technicien français, nous dit-on. Du coup, Hannachi préférerait garder Aït Djoudi, d'autant qu'il ne voudrait pas subir la bronca des supporters qui commençaient à se mobiliser pour soutenir " l'enfant de la région ". Hannachi et Aït Djoudi devaient donc se voir hier soir pour crever l'abcès et décider des suites à donner à leur collaboration. Hannachi est prêt donc à garder son entraîneur à condition que celui-ci change quelques " mauvaises habitudes ", comme on aime à le répéter dans les rouages du club. Autrement dit, Hannachi voudrait que son entraîneur s'investisse davantage dans sa mission. C'est l'une des principales conditions que devait pauser Hannachi. En outre, il a assigné à Aït Djoudi le titre de champion d'Algérie et la phase des poules, voire plus en Ligue des champions comme objectifs à atteindre. Pour ce faire, le club s'est déjà activé dans le marché des transferts. Au moins quatre recrues (Moulay Ahmed, Harrouche, Doukha, Si Salem) ont été engagées. D'autres " noms " devraient signer prochainement. Il est vrai qu'Azzedine Aït Djoudi n'a pas été associé à l'opération recrutement, mais il n'en est pas moins satisfait.
Amar B.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions