mardi 24 octobre 2017 08:48:53

Moussa Ferhane, représentant de l'Iran au sein du Mouvement des Non-alignes (MNA) : « Hommage au rôle de l'Algérie dans la consolidation de la paix et la sécurité en Afrique »

Le représentant de l'Iran au sein du Mouvement des Non-Alignés (MNA), Moussa Ferhane, a salué les "efforts considérables" consentis par l'Algérie pour la consolidation de la paix et la stabilité dans la région africaine et méditerranéenne à la lumière des développements régionaux et internationaux en cours.

PUBLIE LE : 27-05-2014 | 0:00
D.R

Le représentant de l'Iran au sein du Mouvement des Non-Alignés (MNA), Moussa Ferhane, a salué les "efforts considérables" consentis par l'Algérie pour la consolidation de la paix et la stabilité dans la région africaine et méditerranéenne à la lumière des développements régionaux et internationaux en cours. M. Ferhane, représentant de l'Iran en sa qualité de président en exercice du MNA, a estimé, lors de la double cérémonie organisée à l'occasion de la "journée de l'Afrique" et de bienvenue aux délégations des Etats membres du MNA, "la tenue en Algérie de la 17e conférence ministérielle du MNA constitue une reconnaissance de son rôle historique, culturel et militant, tant dans le monde arabo-musulman que dans la région africaine et méditerranéenne". Le diplomate iranien n'a pas manqué de féliciter le peuple algérien pour la réélection de celui qu'il a qualifié de "pilier de l'unité nationale algérienne", le Président Abdelaziz Bouteflika, "l'homme des missions difficiles qui a mené le pays à bon port". L'ambassadeur de la République du Gabon à Alger, Moussa Pambou Makosso, doyen du groupe régional africain, a évoqué les défis auxquels l'Afrique fait face et à leur tête la malnutrition, la pauvreté et le chômage qui exigent la mise en place de politiques régionales de développement. Appelant au développement de la recherche dans le domaine agricole, le diplomate gabonais a salué l'initiative du NEPAD dont l'Algérie est parmi les pays initiateurs, notamment en ce qui concerne le volet relatif à l'éradication de la pauvreté et de la malnutrition. Le représentant spécial du président de la commission de l'UA pour la coopération et la lutte contre le terrorisme, président du CAERT en Algérie, Francisco José Madeira a, de son côté, mis en avant la nécessité de conjuguer les efforts pour l'instauration de la paix et la stabilité en Afrique, saluant le rôle de l'Algérie à cet effet. "La réalité vécue par les populations africaines à l'instar de ce qui se passe au Soudan du Sud, en Centrafrique et au Nigeria, exige de nous une collaboration pour éradiquer le terrorisme qui entrave le développement et empêche nos peuples de jouir de leurs richesses". La journée de l'Afrique, qui est une occasion pour célébrer l'anniversaire de la signature des accords de l'OUA le 25 mai 1963, représente le symbole de la lutte du continent africain pour la liberté, le développement et la croissance économique. Elle constitue également l'occasion pour tous les pays d'organiser des manifestations visant à favoriser le rapprochement entre les peuples africains.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions