samedi 17 novembre 2018 17:12:38

Le représentant palestinien aux Nations unies : « L’Algérie est à l’avant-garde des pays soutenant la cause palestinienne »

Le représentant de l’État de Palestine auprès des Nations unies, Mansour Riadh, a salué, hier, le rôle de l’Algérie dans le soutien à la cause palestinienne qui s’inscrit en droite ligne de sa politique constante soutenant les luttes des peuples pour la liberté et l’indépendance.

PUBLIE LE : 27-05-2014 | 0:00
D.R

Le représentant de l’État de Palestine auprès des Nations unies, Mansour Riadh, a salué, hier, le rôle de l’Algérie dans le soutien  à la cause palestinienne qui s’inscrit en droite ligne de sa politique constante soutenant les luttes des peuples pour la liberté et l’indépendance. “L’Algérie est à l’avant-garde des pays qui ont de tout temps soutenu la cause palestinienne, et nous lui en sommes reconnaissants”, a déclaré Riadh Mansour à l’APS, en marge des travaux de la 17e Conférence ministérielle  du Mouvement qui ont débuté, hier à Alger, au niveau des hauts fonctionnaires. Le Dr Mansour a en outre affirmé que “l’Algérie, qui était parmi les pays initiateurs du Mouvement des Non-Alignés et la défense de ses principes, œuvrait inlassablement à relever les nouveaux défis, à la lumière de la nouvelle conjoncture politique qui diffère de celle de la guerre froide, époque à laquelle le mouvement a été créé”.    
 Il a salué la tenue de la réunion ministérielle des Non-Alignés en Algérie qui a vu la proclamation de l’État de Palestine dans la même salle (salle des conférences), le 15 novembre 1988, par le défunt président Yasser Arafat. Par ailleurs, M. Mansour a déploré “l’absence d’une volonté politique ferme de la part de la communauté internationale en vue d’une mise en œuvre des résolutions des Nations unies concernant la question palestinienne”, du fait, a-t-il dit, de l’arrogance d’Israël et de son refus de respecter la volonté internationale et ses engagements conformément au droit international et à la charte des Nations unies.
Il a cependant souhaité que “grâce à la lutte du peuple palestinien et sa resistance sur le terrain, et au soutien des frères et amis, à leur tête le Mouvement des Non-Alignés, il sera mis fin à l’occupation”.  
M. Mansour a souligné, dans ce contexte, que le document fondamental de la 17e conférence des Non-Alignés comportait des clauses relatives à la question palestinienne, en sus d’un autre document du mouvement qui sera adopté par la  commission ministérielle de la Palestine, lors de sa réunion en marge de la conférence d’Alger intitulé “Déclaration de la Palestine”.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions