mardi 18 juin 2019 18:58:29

Croissance en 2014 : L’Algérie table sur un PIB de 227 mds de dollars

L’économie algérienne devrait croître de 4,5% en 2014, soit un PIB de 18.191 milliards (mds) de DA (environ 227,3 mds de dollars), contre 3% en 2013, selon des chiffres publiés par la Direction générale de la prévision et des politiques (DGPP) du ministère des Finances.

PUBLIE LE : 27-05-2014 | 0:00

L’économie algérienne devrait croître de 4,5% en 2014, soit un PIB de 18.191 milliards (mds) de DA (environ 227,3 mds de dollars), contre 3% en 2013, selon des chiffres publiés par la Direction générale de la prévision et des politiques (DGPP) du ministère des Finances. Le ministère des Finances table, en 2014, sur la relance de la croissance économique qui s’est tassée en 2013 à 3%, après avoir atteint 3,3% en 2012. En 2013, le PIB de l’Algérie s’est établi à 15.521 mds de DA, un peu moins que les prévisions précédentes de 17.771 mds de DA, anticipées par la  DGPP, selon les chiffres de clôture de cette direction. Si la croissance globale va connaître une progression significative en 2014, celle hors hydrocarbures se maintiendrait à la baisse, toujours selon les projections de la DGPP. La croissance du PIB hors hydrocarbures, devrait s’établir à 5,4% en 2014, après avoir atteint 6,3% en 2013 et 7,1% en 2012.
Dans le détail, le niveau de croissance prévu pour 2014 est principalement imputable à l’évolution en termes réels de la valeur ajoutée du secteur des hydrocarbures, dont la part dans le PIB devrait s’accroître de 2,6% après deux années de baisses consécutives en 2013 (-3,9%) et en 2012 (-3,4%). Les hydrocarbures devraient représenter 27,5% du PIB en 2014, selon les projections de la DGPP. Le gouvernement avait tablé, dans sa loi de finances de 2014, sur une progression de 2,1% des volumes des exportations hors hydrocarbures. En 2012 et 2013, la croissance économique de l’Algérie a pâti de la baisse de la production pétrolière et gazière. En revanche, la croissance du secteur de l’agriculture devrait s’inscrire en baisse à 6,4%, après avoir atteint 10% en 2013 et 7,2% en 2012. Sa part dans le PIB devrait atteindre 10,1%.
L’industrie se maintiendrait autour de 5%, presque le même taux de 4,9% prévu en clôture pour l’année 2013. Le secteur du BTP, véritable locomotive de la croissance hors hydrocarbures en Algérie, devrait afficher également une croissance en baisse à 6,8% en 2014, contre 7,8% en 2013.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions