dimanche 17 dcembre 2017 03:34:58

Le ministre de la communication à Adrar : De grandes avancées dans l’audiovisuel

Le secteur de la communication s’emploie à améliorer la qualité de la diffusion radiophonique et télévisuelle dans les vastes régions frontalières du pays pour "faire entendre la voix de l’Algérie à l’extérieur"

PUBLIE LE : 26-05-2014 | 0:00
D.R

Le secteur de la communication s’emploie à améliorer  la qualité de la diffusion radiophonique et télévisuelle dans les vastes régions  frontalières du pays pour "faire entendre la voix de l’Algérie à l’extérieur", a indiqué hier à Adrar le ministre de la Communication, M. Hamid Grine.          
"Le secteur de la communication s’emploie, dans sa stratégie, à la promotion et à l’élargissement du champ de la radio et télédiffusion pour atteindre les différentes régions frontalières, avec une bonne couverture radiophonique et  télévisuelle, globale et de qualité", a souligné M. Grine dans une conférence de presse qu'il a animée au terme de sa visite de travail dans la wilaya.          
Le ministre a estimé "nécessaire d’œuvrer à faire entendre la voix de l’Algérie à l’extérieur pour mettre en exergue les acquis réalisés par le pays, dont les avancées en matière de démocratie, de pluralisme et de liberté d’expression, et constituer un fort soutien à la diplomatie algérienne."          
M. Grine a en outre abordé une série de questions afférentes au secteur  de l’information en Algérie, dont l’établissement de la carte de journaliste  professionnel, et les textes régissant la publicité et l’audiovisuel.          
S’agissant de la carte de journaliste, il a fait état de l’élaboration, en coordination avec la caisse nationale de la sécurité sociale, d’un fichier des journalistes à l'échelle nationale, en vue de déterminer les journalistes professionnels.          
Quant à la publicité, le ministre a mis l’accent sur la nécessaire organisation de ce volet, à travers la mise en place de normes commerciales et professionnelles précises. M. Grine a souligné que sa visite à Adrar s’insère dans le cadre de l’action visant à réussir cette stratégie, en s’enquérant de visu de la situation du secteur et en prenant en charge de façon "urgente" les différentes préoccupations soulevées et qui nécessitent des solutions "rapides", au regard de l’éloignement des régions du Sud des instances centrales.          
Il a, à ce titre, fait savoir que les projets retenus pour le secteur  de la communication dans ces régions, et que les autorités locales se sont engagées à finaliser dans les délais impartis, "devront contribuer à conforter aussi bien cette stratégie que les efforts de développement du secteur dans le grand Sud".           
Le ministre a, lors de cette visite de travail, inspecté, dans la commune de Timi (daïra d’Adrar), la station de l’entreprise de télédiffusion d’Algérie (TDA) où il s’est enquis des conditions de fonctionnement et des activités de cet établissement, ainsi que des installations en cours de réalisation depuis 2000 pour un investissement de plus de 820 millions de dinars.    
A cet effet, M. Grine, a chargé l’entreprise publique Télédiffusion d’Algérie (TDA) d'installer des relais puissants dans le cadre de la "stratégie globale de promotion du rayonnement régional de l’Algérie, et ce, en appoint  aux grandes actions politiques et diplomatiques".       
Tout en soulignant que cette enveloppe budgétaire a permis l’amélioration de la diffusion radiophonique et télévisuelle à travers les régions éloignées, permettant un taux de couverture actuel de 95%, le ministre a estimé que "les  fruits de pareilles réalisations seront perçus à l’horizon 2015, à travers une amélioration de la qualité de la radio et télédiffusion et une meilleure exploitation des populations locales des différents moyens de communication". M. Grine a aussi visité le site devant accueillir l’imprimerie de presse, au niveau de la zone d’activités d’Adrar, ainsi que le siège de la radio régionale d’Adrar où il a pris connaissance du projet de réalisation du nouveau siège de la radio, inscrit en 2013 pour un investissement de 100 millions de dinars.          
Il a, à cette occasion, insisté sur la bonne prise en charge des jeunes capacités et la promotion de leurs compétences.          
Occupant une surface de 3.500 m2, ce futur projet devra être livré dans 10 mois, selon les explications fournies au ministre.
D’autre part, le projet de radio régionale, avec 1.250 m2 de bâti,  et pas moins de trois studios, constituera dès sa livraison prévue dans dix  mois à partir de la date de lancement du projet le 4 juin 2014, un acquis des  plus importants pour la wilaya d’Adrar.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions