dimanche 08 dcembre 2019 05:25:13

Accidents de la circulation : 10.000 blessés s’ajoutent chaque année à la liste des handicapés

Quel système de prévention contre les accidents de la route ?

PUBLIE LE : 26-05-2014 | 0:00
D.R

Une moyenne de 10.000 blessés dans des accidents de la route s’ajoute chaque année à la liste des handicapés en Algérie, a estimé, hier,  le chef de la brigade des motocycles relevant du service d’ordre public à la sûreté de wilaya d'Oran.          

Intervenant lors de la deuxième et dernière journée du colloque national sur "La sécurité routière : évaluation, enjeux et stratégies", abrité par l’université  d’Oran, le lieutenant Sarhane Mourad a indiqué que les accidents de la route font, sur le plan social, des veuves et des orphelins, dont certains, n'ayant  pas de prise en charge, se trouvent contraints de renoncer aux études. D'autres pertes économiques sont induites par ces accidents, a-t-il ajouté, faisant remarquer que l’État dépense, chaque année, de grandes sommes  pour les congés de maladies, les frais médicaux, les soins et le remboursement des dégâts matériels, nonobstant les dommages subis aux routes et aux équipements. "Pire encore, les victimes des accidents de la route restent pendant de longues années marquées par des images d'horreur provoquant parfois des troubles psychologiques", a ajouté M. Sarhan dans sa communication abordant les effets  des accidents de la circulation sur l’individu et la société.         

Quel système de prévention contre les accidents de la route ?
Le Centre national de prévention et de la sécurité routière (CNPSR) a entrepris, avec différents partenaires, dans le cadre de la  coopération, des démarches pour développer le système de prévention contre les accidents de la circulation, a indiqué, hier, son directeur général, Hachemi Boutalbi, précisant  que ce centre a élaboré, cette année, un programme d’actions avec des partenaires, dont la Gendarmerie  nationale, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), la Protection  civile et les services des finances.       Ce programme repose sur la sensibilisation des usagers de la route à  travers l’éducation routière dans les établissements scolaires et universitaires,  entre autres. Le CNPSR tend aussi, selon le même responsable, à développer l’action préventive par des études et des recherches, dans la perspective de réduire le nombre des accidents de la route et des victimes.         
Dans ce contexte, il œuvre, avec les partenaires, à réunir les conditions de sécurité sur les routes en comblant les lacunes et en aménageant des rues piétonnières et des passerelles de sécurité, en plus de la révision du système de signalisation et la coordination des actions avec la Protection civile.         
 Les travaux de cette rencontre, initiée par l’université d’Oran en collaboration avec le 2e commandement régional de la Gendarmerie nationale, se poursuivent par la présentation de communications abordant, entre autres, les accidents de la circulation et leurs effets sur les personnes et sur la société, les particularités des jeunes conducteurs et le soutien psychologique et matériel aux blessés victimes  d'accidents de la route.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions