mercredi 19 septembre 2018 01:15:12

Elle permettrait d’économiser 50 millions de dollars : Une nouvelle formule de préparation du pain à Constantine

Une nouvelle formule de préparation du pain, récemment proposée par la Fédération des boulangers du bureau de wilaya de Constantine, pourrait réduire la facture nationale d’importation de farine de plus de 50 millions de dollars par an, a estimé, hier, son président, Abdelaziz Bouguerne.

PUBLIE LE : 26-05-2014 | 0:00
D.R

Une nouvelle formule de préparation du pain, récemment proposée par la Fédération des boulangers du bureau de wilaya de Constantine, pourrait réduire la facture nationale d’importation de farine de plus de 50 millions de dollars par an, a estimé, hier, son président, Abdelaziz Bouguerne.          
Selon ce responsable, "cette proposition consiste à opter pour la préparation d’un genre de pain nouveau à base d’une préparation mixte composée de 70% de  farine de blé tendre et de 30% de semoule de blé dur, dite 3SF, beaucoup moins chère sur le marché".          
Il a indiqué que des échantillons de pain préparés selon ce nouveau procédé ont été remis aux ministères du Commerce et de l’Agriculture, avec une  fiche technique du nouveau produit, comportant les appréciations des fabricants et celles des experts de la filiale du laboratoire relevant du groupe de tutelle, SMIDE. S’exprimant en marge d’une rencontre de préparation d’une exposition  artisanale de wilaya, prévue du 1er au 5 juin prochain, à la Maison du syndicat  de Constantine, à l’initiative de l’Union générale des commerçants et artisans  algériens (UGCAA), à laquelle la Fédération des boulangers est affiliée, M. Bouguerne a assuré que cette formule a été testée et approuvée par la tutelle et attend d’être mise en application et généralisée à travers le pays.          
Dans cette perspective, la Fédération de wilaya des boulangers a été chargée d’organiser à Alger, en septembre prochain, en coordination avec l’UGCAA,  une exposition nationale pour sensibiliser les artisans à l’importance d’adopter  cette expérience et de la généraliser à tout le pays, a souligné le même responsable.          
Selon lui, cette nouvelle technique de préparation du pain, "saine et  ne présentant aucun risque pour la santé du consommateur", permettra de maintenir  le prix actuel de la baguette, tout en répondant aux préoccupations des artisans boulangers et des professionnels du secteur.         

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions