lundi 23 octobre 2017 12:23:51

À la veille de la présidentielle en Égypte : Al Sissi donné vainqueur

Les Égyptiens voteront, demain et après-demain, pour une élection présidentielle dont l'issue semble jouée d'avance, Abdel Fattah Al Sissi, ex-chef de l'armée qui a destitué l'islamiste Mohamed Morsi il y a 11 mois, étant assuré de l'emporter haut la main.

PUBLIE LE : 26-05-2014 | 0:00
D.R

Les Égyptiens voteront, demain et après-demain, pour une élection présidentielle dont l'issue semble jouée d'avance, Abdel Fattah Al Sissi, ex-chef de l'armée qui a destitué l'islamiste Mohamed Morsi il y a 11 mois, étant assuré de l'emporter haut la main. Alors que le maréchal à la retraite incarne, pour une majorité d'Égyptiens, l'homme à poigne qui ramènera la stabilité après les trois années de "chaos" et de crise économique qui ont suivi la révolte de 2011, le groupe jihadiste Ansar Beït El-Maqdess a démenti hier la mort d'un de ses chefs, dont des responsables militaires avaient annoncé le décès deux jours plus tôt. Ansar Beït El-Maqdess, qui a revendiqué les attentats les plus spectaculaires et les plus meurtriers depuis l'éviction de M. Morsi en juillet, a publié un démenti illustré par une photo montrant Shadi El-Menei lisant un article de presse relatant sa mort. Il est impossible à ce stade de savoir si cette image est authentique, mais ce texte du groupe déclaré "organisation terroriste" par l'Égypte et les États-Unis est une nouvelle provocation à l'encontre des autorités. Cette présidentielle, qui sera suivie par des élections législatives censées clore la "transition démocratique" annoncée par M. Sissi le 3 juillet, se tiendra sur fond de violences quasi quotidiennes.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions