mardi 20 aot 2019 02:01:14

Tennis, Grand Prix national de la jeunesse : La course vers le podium

La Fédération algérienne de tennis (FAT), en collaboration avec les ligues affiliées, géographiquement concernées, a lancé vendredi dernier le championnat régional des jeunes.

PUBLIE LE : 24-05-2014 | 23:00
D.R

La Fédération algérienne de tennis (FAT), en collaboration avec les ligues affiliées, géographiquement concernées, a lancé vendredi dernier le championnat régional des jeunes. Cette importante compétition, toujours très attendue, a concerné, selon les organisateurs, « 682 joueurs et joueuses répartis comme suit : Ouest, 162, Centre, 317 et Est, 203. La compétition était ouverte aux 8 ans et moins, 9/10 ans, 11/12 ans, 13/14 ans, 15/16 ans et 17/18 ans. Pour la région Centre, le nombre de participants de chaque ligue, par catégorie d’âge, a été arrêté comme suit : Alger 16, Béjaïa 4, Blida 6, Boumerdès 4 et Tipasa 4. »
Dès la validation de tous les résultats des finales, nous les ferons connaître à nos lecteurs.
En attendant, c’est le Grand Prix national de la jeunesse (GPNJ) qui suscite de l’engouement dans tous les clubs susceptibles d’être présents les 30 et 31 mai prochain à l’Unité tennis de l’OCO Bachdjarah (Alger) où se dérouleront tous les tableaux. L’article 2 du règlement qui nous a été transmis par la direction de l’organisation sportive de la FAT stipule que : « La participation est ouverte aux joueurs et joueuses lutins (8 ans et moins), poussins (9-10 ans), benjamins (11-12 ans) et minimes (13-14 ans) qui ont atteint les demi-finales des championnats régionaux de l’Est et de l’Ouest et les quarts de finale du championnat régional Centre. »
De la couleur sur les courts
La formule de jeu du GPNJ a été rendue publique. Toutes les parties se disputeront au meilleur des trois manches avec tie-break dans toutes les manches à six jeux partout, sauf pour les catégories suivantes :  
a - le simple de la catégorie des 8 ans et moins se disputera sans avantage en deux sets de quatre jeux avec tie-break à trois partout et super tie-break au troisième set.
b - le simple de la catégorie des 9 ans et 10 ans se disputera sans avantage en deux sets de six jeux avec tie-break à cinq partout et super tie-break au troisième set.
c - Les matchs se joueront avec trois balles oranges pour la catégorie des 8 ans et moins et sur un court de 18 mètres et une hauteur du filet de 80 cm.
Pour la catégorie des 9-10 ans, les matchs se joueront avec trois balles vertes sur un court de dimension normale.
 L’article 5 attire l’attention sur le fait que « Les têtes de série seront désignées sur la base du classement national » qui a été établi le 31 mars dernier.
Si l’on se base sur ce qui précède, la partie délicate de l’organisation, à savoir le match en lui-même, surtout dans ces jeunes catégories d’âge, a été prise en charge.
On peut, d’ores et déjà, prévoir qu’il y aura de l’ambiance sur les courts de l’Unité tennis de l’OCO Bachdjarah (Alger) les 30 et 31 mai prochains. En effet, le GPNJ s’annonce très disputé dans toutes les catégories avec de belles courses vers les podiums. Le DOS fédéral, Hamza Khelassi, est le directeur de tournoi.
La responsabilité du juge-arbitrage a été confiée à  Amine Mohatet. Il sera assisté d’Abderrahmane Cherifa et Nassim Belazri. Ces trois officiels sont des arbitres internationaux titulaires du badge blanc.
Omar Aït Ouméziane

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions