mercredi 18 septembre 2019 22:58:11

Semi-marathon « émir Abdelkader » à Mascara : Victoire des Kenyans chez les dames et les hommes

Les athlètes du Kenya, Kennedy Kepyko, chez les hommes et Angela Tanui chez les dames se sont imposés samedi matin au semi-marathon « Émir Abdelkader » de Mascara devant plus de 700 athlètes venus de 9 pays et de 21 wilayas du pays.

PUBLIE LE : 24-05-2014 | 23:00
D.R

Les athlètes du Kenya, Kennedy Kepyko, chez les hommes et Angela Tanui chez les dames se sont imposés samedi matin au semi-marathon « Émir Abdelkader » de Mascara devant plus de 700 athlètes venus de 9 pays et de 21 wilayas du pays.
La première algérienne, Barkahoum Drici du GS Pétrolier s’est pointée à la seconde place, alors que son coéquipier Fethi Meftah de la sélection nationale militaire n’a pu faire mieux que la 5e position. La course n’a pas été facile pour le vainqueur qui a été quelque peu rusé en gardant ses distances par rapport au train de devant mené dès le 5e kilomètre par l’Ougandais Ben Siwa qui donnait l’impression de dominer tout le monde, tant son allure était rassurante durant la majorité de l’épreuve.
Confiant, Ben Siwa est resté en tête d’un groupe composé notamment du futur vainqueur, de l’Ethiopien, Adere Tola Belete, de l’Algérien, Meftah, et deux frères marocains Mourad et El Mahdi El-Banouri. Ce peloton de tête est resté le même avec des changements de position sans grand écart entre ses éléments, qui sont passés au 5e, 10e, 15e et 18e km groupés. Il fallait attendre le dernier kilomètre pour assister à une accélération du Kenyan Kepyko qui a eu raison des hommes de tête surtout Ben Siwa relégué à la 4e place sur la ligne d’arrivée. Chez les dames la vice-championne d’Algérie du semi-marathon, Drici, a longuement résisté en tête avec Angela Tanui avant de lâcher prise après le 10e km. L’allure de la course a été bonne et assez rapide ce qui a gêné, la sociétaire du GSP qui ne pouvait suivre le rythme imposé par la Kenyane. Pour sa part Malika Benderbal de l’ASPC Alger, médaillée de bronze au national de Ouargla est entrée en 4e position derrière la Marocaine Hadjet El-Hedioui. De l’avis des participants la compétition dont le départ fictif a été donné au niveau de l’arbre « Dardara », dans la commune de Ghriss, théâtre de la première allégeance au fondateur de l’Etat algérien moderne, a été très bonne. Le semi-marathon de Mascara comptant pour le circuit national des courses sur route de la fédération algérienne d’athlétisme (FAA), s’est déroulé sous un temps frais et idéal et a été marqué par une très bonne organisation, même si certains techniciens ont relevé, les difficultés du parcours dans ses 4 derniers kilomètres tracés sur une côte.
                    M. Ghyles
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions