samedi 20 juillet 2019 20:03:14

10e édition des « éboueurs de la mer » : Le littoral a la cote

Chlef : 26 plages autorisées à la baignade

PUBLIE LE : 25-05-2014 | 0:00
D.R

Le coup d'envoi de l'édition 2014 des « Eboueurs de la mer » a été donné, hier, par le directeur des radios locales, M. Omairi,
à la plage centrale de Hadjrat Ennous à Cherchell (wilaya de Tipasa).

Tous les amoureux de la nature, et de la mer en particulier, dont la plupart sont des bénévoles étaient présents, en même temps que les autorités locales, à ce rendez-vous qui en est déjà à sa 10e édition  écologique et qui connaît un grand engouement à chaque fois, année après année.
Et comme à chaque fois, cette action citoyenne est l’œuvre de la Chaîne III, de la Radio locale de  Tipasa et de la Radio algérienne qui sont parties, avec joie, à la rencontre de ceux qui se mobilisent chaque année pour rendre nos plages plus propres et plus belles. Pour la réussite de cette vaste campagne de nettoyage, la Radio algérienne s’est associée à de nombreuses associations spécialisées dans la préservation de l'environnement comme le club de plongée sous marine « Aquamare » et l’association « Marenostum » (notre mer), ainsi que des opérateurs économiques comme le Groupe Sonelgaz et le spécialiste de l’automobile Sovac.
Pour sa part, la Chaîne III et cette dernière a démultiplié l’opération sur l'ensemble des auditeurs. Il s'agit, pour la Radio, de sortir des studios et d'investir le terrain et de faire l'écho de ce qui se fait de manière concrète par le mouvement associatif en matière d’actions de préservation de l’environnement en général et de l’environnement littoral en particulier.
A l’instar de l’année précédente, cette noble action qui a concerné, en plus des quatorze wilayas côtières, des plages de la rive nord de la méditerranée, en Croatie, en Tunisie et en France connaîtront elles-aussi un grand ménage estival. Une action purement méditerranéenne qui avait rappelons le, débuté en 1993.
En effet, l’histoire de cette action écologique qui, aujourd’hui, rencontre un engouement sans précédent a débuté depuis la plage de Tamenfoust, à l’est d’Alger, où a commencé l'aventure des « Eboueurs de la mer » en 1993, lorsqu'un groupe de plongeurs de l'association Recifs a décidé de nettoyer la plage et le port.
De l’avis de tous des bénévoles au niveau de la plage de Hadjerat Ennous, l’objectif de cette initiative écologique de « rendre aux plages algériennes leur beauté naturelle et éradiquer les macro-déchets issus de l’activité humaine, transportés par les courants marins et qui échouent par la suite sur les plages ».
Selon le président de l’association Marenostrum, les macro-déchets proviennent de l’abandon sur le littoral par les baigneurs et les promeneurs et des amateurs de sports aquatiques, des ports et des bateaux ainsi que les activités domestiques et industrielles. « Nettoyer nos plages en compagnie de nos enfants dans une ambiance de convivialité et de partage de la même bonne volonté est l’objectif d’une telle initiative », nous dira Meriem Chekroune, directrice de Volkswagen du groupe Sovac, mains gantées et sac poubelle en main prête pour lutter contre l’insalubrité en compagnie de sa petite fille que nous avons rencontrée à la plage des Trois îlots de la commune de Hamdania (Tipasa).
Des milliers d’enfants ont également été associés à ladite campagne de nettoyage afin de les responsabiliser des leur jeune âge et de leur inculquer la culture de la protection de l’environnement et le nettoyage des plages.
A la fin de l’opération, il sera procédé au pesage de la totalité des déchets ramassés, certainement des milliers de tonnes seront enlevés des plages du pays.
Il est utile de rappeler que l’édition de l’année 2013 de l’opération Les éboueurs de la Méditerranée, (première édition dans le cadre de la COPEAM) aura mobilisé pas moins de 31.600 volontaires en Algérie tout au long de la journée de ce samedi sur les 14 wilayas du littoral concernées par l’opération.
L’objectif ayant été de dépasser les 26.600 volontaires réalisé l’année dernière.
Mohamed Mendaci

Chlef
26 plages autorisées à la baignade    
Vingt-six plages du littoral de la wilaya de Chlef  ont été classées comme autorisées à la baignade durant la saison estivale qui s'ouvrira officiellement au début du mois de juin, a-t-on annoncé à la direction du tourisme . Ces plages sont situées au niveau de six communes côtières, à savoir Beni-Houa, Oued Gousine,Ténès, Sidi Abdelarahmane, Dahra et El Marsa, a indiqué la même source, faisant état du lancement des opérations de nettoyage de ces  plages.          
Plusieurs secteurs sont impliqués dans la préparation et la mise en  place des conditions nécessaires au bon déroulement de la saison estivale. Outre  les APC des communes côtières, les secteurs du Commerce, de la Santé, de la  Protection civile et de l’Environnement font partie du dispositif devant veiller  à la réussite de cette saison.          
En plus des communes côtières, celles situées sur la RN 19 reliant Chlef à Ténès telles que Ouled Fares, Bouzghaia, Sidi Akkacha ont été invitées à  entreprendre des actions d'embellissement en vue de donner un cachet particulier  à cette saison estivale qui coïncide avec le mois sacré de Ramadhan. Sur un autre registre, un vaste programme d'animation culturelle, artistique et sportive est prévu durant toute la période de la saison, a-t-on ajouté.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions