mardi 18 septembre 2018 23:21:43

Afrique-OMD post 2015 : Ban Ki-moon pour la prise en compte des priorités de l'UA

Le Secrétaire général de l’Onu, M. Ban Ki-moon, a affirmé vendredi que les Nations Unies œuvreraient pour que les priorités de l’Afrique, énoncées dans la Position commune de l'Union africaine, soient prises en compte dans le prochain programme mondial de développement pour l’après-2015.

PUBLIE LE : 25-05-2014 | 0:00
D.R

Le Secrétaire général de l’Onu, M. Ban Ki-moon, a affirmé vendredi que les Nations Unies œuvreraient pour que les priorités de l’Afrique, énoncées dans la Position commune de l'Union africaine, soient prises en compte dans le prochain programme mondial de développement pour l’après-2015. Cette déclaration a été faite par le chef de l’ONU à l’occasion de la Journée de l’Afrique, célébrée le 25 mai de chaque année, dans laquelle il a rappelé que les priorités définies par l’Union africaine dans sa Position commune reposaient sur la transformation économique structurelle et la croissance inclusive, l'innovation et transfert de technologie, le développement du capital humain, la croissance verte et la gestion des ressources naturelles, le financement et partenariats durables. La réunion du Comité de Haut niveau de l’Union africaine (UA) sur l’agenda de développement post-2015, tenue en mars dernier, avait adopté, rappelle-t-on, un document portant la Position commune africaine sur l’agenda de développement post-2015, en reconnaissant que le continent n'atteindra pas les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) qui arrivent à terme en 2015. A souligner que les OMD, convenus par les dirigeants du monde lors d'un sommet de l'ONU en 2000, visent essentiellement à réduire l'extrême pauvreté et la faim, baisser la mortalité maternelle et infantile, combattre les maladies et fournir un accès universel à l'éducation et aux soins de santé, et ce, à l’échéance 2015. Cette Position africaine commune, qui constitue une feuille de route pour la mise en œuvre de l'agenda post-2015 et dont l'échéance est prévue pour 2063, a aussi mis en exergue le pilier paix et sécurité en soulignant son caractère indissociable avec le développement. A ce sujet, le SG de l'ONU a affirmé qu'il ne doutait pas que la vision de l’Union africaine, telle que définie dans son Agenda 2063, soit couronnée de succès, tout en soutenant que l'agriculture et la sécurité alimentaire, thème retenu pour la Journée de l’Afrique de cette année, joueraient un rôle crucial.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions