lundi 11 dcembre 2017 14:09:43

Sétif, 1.000 foyers raccordes au gaz a Tachouda : Un rêve qui devient réalité

Dans la wilaya de Sétif, la couverture en gaz naturel ne cesse de gagner du terrain et, à la grande satisfaction des populations rurales domiciliées dans les recoins les plus reculés, elle vient mettre fin aux contraintes tant de fois éprouvées durant les hivers rigoureux qui ont prévalu pendant tant d’années faisant ployer le citoyen sous le poids des jerricans de mazout et des bonbonnes de gaz butane.

PUBLIE LE : 25-05-2014 | 0:00
D.R

Dans la wilaya de Sétif, la couverture en gaz naturel ne cesse de gagner du terrain  et, à la grande satisfaction des populations rurales domiciliées dans les recoins les plus reculés, elle vient mettre fin aux contraintes tant de fois éprouvées durant les hivers rigoureux qui ont prévalu pendant tant d’années faisant ployer le citoyen sous le poids des jerricans de mazout et des bonbonnes de gaz butane.

C’est pour cela que la joie qui prévalait, hier, dans la commune de Tachouda dans la daïra de Bir Larch à la veille d’un mois de ramadhan qui s’annonce sous de bons auspice avec l’arrivée de cette source d’énergie, relevait comme d’un rêve qui devenait réalité pour toutes ces populations qui sont sorties pour fêter « l’événement » et  faire leurs adieux à une époque difficile désormais bel et bien révolue. En procédant à la mise en service de plus de 1.000 foyers raccordés au gaz naturel et l’arrivée de cette flamme bleue qui redonnait subitement le sourire à El Hadja Akila et toutes celles qui exprimait leur joie en lançant de vibrant youyous, le wali Mohamed Bouderbali accompagné du président d’APW, responsables de la Sonelgaz, élus, représentants de la société civile et l’ensemble des autorités civiles et militaires, faisait aussi monter d’un cran le taux de couverture de cette wilaya qui dépasse les 87%.
Les 1.000 foyers raccordés suite à des travaux qui auront nécessité plus de 28 milliards de centimes, s’inscrivent dans une dynamique de couverture non-stop qui permettra bientôt de mettre en service, aussi, 1.310 autres foyers dans la commune de Maouia ou le taux d’avancement des travaux est déjà à 90%.
« C’est là autant d’efforts qui trasuisent la volonté de l’Etat dans une wilaya que nous pouvons qualifier de pilote en la matière avec un programme ambitieux que nous nous attelons à réaliser sur le terrain au titre du plan quinquennal 2010-2014 et qui dépasse les 34.000 foyers », soulignera Mohamed Bouderbali qui ajoutait que la vitesse de croisière était ainsi atteinte exhortant les responsables de Sonelgaz à faire en sorte pour que le plus grand nombre de foyers puisse etre raccordés avant le mois de ramadhan.

Un taux de couverture en hausse
Autant d’efforts qui se traduisent aujourd’hui par un potentiel de 12.000 foyers qui sont en voie de réalisation au titre de la première tranche avec la mise en service de deux communes, Serdj el Ghoul  sur les hauteurs des Babors et Tachouda avec 2.500 foyers, alors que la commune de Maouia Maouia  qui va être bientôt réceptionnée. Dans cette œuvre d’envergure qui prendra d’avantage de signification avec le programme de densification qui est appelée à toucher aussi de nombreuses agglomérations secondaires, on ne peut passer sous silence  ces 28.000 foyers inscrits au titre de la de la deuxième tranche et sont sur le point d’être lancés, sachant que les entreprises sont déjà désignées et le défi ira frapper aux portes des communes lointaines de Ain Sebt, Oued Bered, Aït Tizi et Aït Noël Mzada. Avec un tel programme de charge qui permettra comme devait le souligner le wali à l’issue de cette visite, pratiquement toutes les zones gazéifiable, aussi lointaines et difficiles d’accès  soient elles, la wilaya de Sétif dont le taux de couverture n’excédait pas les 28% en 1999 et qui évolue à 87,94% à la fin de l’année 2013, atteindra sans nul doute la barre des 95% à la fin de tous ces travaux. Une visite qui sera également marquée par l’inspection du chantier de l’axe routier reliant le CW 117 au nouveau CEM de Chirhoum, ainsi que le nouveau lycée de Tachouda doté d’une capacité de 1.000 places et ouvrira ses portes à la rentrée prochaine, cela avant de procéder à l’inauguration d’une unité de fabrication de chaux relevant d’un privé dans la commune de Dehamcha.
F. Zoghbi
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions