mardi 20 novembre 2018 13:28:54

Dalila Boudjemaa à Oran : Les îles Habibas donnent le ton à la Journée internationale de la diversité biologique

Le coup d'envoi de la célébration en Algérie de la Journée internationale de la diversité biologique a été donné jeudi matin à Oran, avec le lancement de l'opération d'aménagement des îles Habibas, par la ministre de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement, Mme Dalila Boudjemaâ.

PUBLIE LE : 24-05-2014 | 0:00
D.R

Le coup d'envoi de la célébration en Algérie de la  Journée internationale de la diversité biologique a été donné jeudi matin à  Oran, avec le lancement de l'opération d'aménagement des îles Habibas, par la  ministre de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement, Mme Dalila Boudjemaâ.
La ministre a présidé, dans ce cadre, une cérémonie de présentation de cette opération, tenue au port de Bouzedjar (Aïn Temouchent) faisant face à l'archipel des Habibas qui s'étend sur une superficie cumulée de 40 ha.
Cet  espace protégé est situé à quelques kilomètres au large d'Aïn El-Kerma (daïra de Boutlélis), à l'extrême ouest du littoral oranais. Selon les données communiquées à la presse, ce site constituant la première  réserve naturelle marine de l’Algérie a été déclaré, en 2005, "Aire Spécialement Protégée d’Importance Méditerranéenne" (ASPIM) par la Convention de Barcelone.
Une centaine d’îles, îlots et grands rochers sont recensés le long de  la côte algérienne, à l'instar des îles Habibas et de l’île de Rachgoun (Aïn Témouchent) qui présentent un intérêt écologique régional (méditerranéen). L’archipel des Habibas, outre son statut de protection national depuis 2003, bénéficie également du statut d'ASPIM dans le cadre de la Convention de  Barcelone et de son Protocole relatif aux Aires spécialement protégées et à la Diversité biologique méditerranéenne. La célébration en Algérie de la journée internationale de la biodiversité vise, a-t-on souligné, à faire découvrir aux citoyens, leur patrimoine insulaire et à mettre en relief l’importance de ce patrimoine en tant que gisement d’une  diversité biologique. Cette journée a aussi pour objectif d'attirer l'attention sur la fragilité de ces écosystèmes vis-à-vis des activités humaines polluantes. La célébration s'étend aux 48 directions de l’environnement de wilayas,  à travers le réseau des maisons de l’environnement et les programmes spécifiques  mis en place par le Centre national des formations pour l’environnement, le  Centre national de développement des ressources biologiques et le Commissariat  national du littoral. Les activités animées dans ce cadre comportent, entre autres, des expositions dédiées aux îles algériennes, la projection d’un documentaire sur la biodiversité marine du pays suivie d’un débat, la distribution de jeux pour enfants et d’autres supports de communication.          
La Journée internationale de la diversité biologique est célébrée, cette année, par les Nations unies sur le thème "Biodiversité insulaire". La zone humide de Dayet El-Morsli, qui joue un rôle aussi important dans la préservation de la biodiversité, figure également au programme de la visite de travail de la ministre de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement dans la wilaya d'Oran.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions