mardi 17 octobre 2017 08:34:47

Forêts : 350.000 ha seront reboisés au cours du plan quinquennal 2015-2019

Près de 350.000 hectares seront reboisés au cours du prochain plan quinquennal, a annoncé, jeudi à Alger, le directeur général des forêts au ministère de l'Agriculture, Mohamed Seghir Noual.

PUBLIE LE : 24-05-2014 | 0:00

Près de 350.000 hectares seront reboisés au cours du prochain plan quinquennal, a annoncé, jeudi à Alger, le directeur général des  forêts au ministère de l'Agriculture, Mohamed Seghir Noual.
Intervenant sur les ondes de la radio nationale, le DG des forêts a affirmé que l'extension et le développement du barrage vert sera poursuivi, tout en précisant que de nouvelles variétés d'arbres seront introduites (arbres fruitiers et espèces fourragères).          
Évaluant le couvert forestier au niveau national à 4,2 millions d'hectares (forêts et maquis), M. Noual a indiqué qu'au cours des dernières années, près de 55.000 hectares étaient reboisés annuellement. Des efforts considérables sont déployés par le secteur de l'agriculture pour la préservation de ce patrimoine forestier, a-t-il précisé, notamment en  ce qui concerne la lutte contre les feux de forêts et la contamination des arbres par les parasites (chenille processionnaire). Concernant les incendies de forêt, M. Noual a estimé qu'en moyenne annuelle, on dénombrait près de 2.000 foyers d'incendie affectant près de 25.000 hectares de forêts. Pour lutter contre les feux de forêt, la stratégie déployée par le secteur "se base sur la surveillance des régions à risque et la mise en place de dispositifs d'alerte rapide", a-t-il encore souligné.   
Évoquant les moyens déployés sur le terrain, le DG des forêts a indiqué que près de 405 poste de vigie équipés de moyens radio et 510 brigades d'intervention étaient mobilisées pour agir en urgence, dès le départ d'un incendie. À ces moyens, s'ajoutent ceux de la Protection civile, dont près de 12.000  hommes sont mobilisés pour lutter contre les feux de forêt, a-t-il encore précisé, tout en rappelant l'acquisition d'hélicoptères spécialisés dans la lutte contre les feux de forêt. Abordant l'aspect économique de la gestion forestière, M. Noual a indiqué que près de 500.000 m3 de bois industriel étaient prélevés annuellement, auquel s'ajoutent 70.000 quintaux de liège.
La cueillette de l'alfa, qui couvre des superficies de près 3,5 millions d'hectares, bute, pour le moment, contre l'absence de débouchés industriels, a-t-il déploré. Le DG des forêts a enfin rappelé que les activités forestières contribuaient à l'essor de l'économie rurale et à la fixation des populations, précisant que  depuis 2010, près de 9.000 projets de proximité avaient été mis en œuvre par le secteur de l'agriculture.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions