mercredi 27 mai 2020 22:24:47

Trafic de passagers au 1er trimestre 2014 au Port d'Alger : Baisse de 11,88%

Quelque 17.660 passagers ont transité par le port d'Alger durant le premier trimestre 2014 contre 20.041 durant la même période de 2013, soit une baisse de 11,88%, a-t-on appris jeudi dernier auprès de l'Entreprise portuaire d'Alger (EPAl).

PUBLIE LE : 24-05-2014 | 0:00

Quelque 17.660 passagers ont transité par le port d'Alger durant le premier trimestre 2014 contre 20.041 durant la même période de 2013, soit une baisse de 11,88%, a-t-on appris jeudi dernier auprès de l'Entreprise portuaire d'Alger (EPAl). Quelque 8.343 passagers ont débarqué au port de la capitale du 1er janvier à fin mars 2014, contre 8.734 durant la même période de l'année  dernière,  soit une diminution de 4,48%, précise l'EPAl dans un bilan obtenu par l'APS. Quant au nombre de passagers embarqués au port d'Alger, il a également  affiché un recul de 17,60% s'établissant à 9.317 au 1er trimestre 2014 contre 11.307 les trois premiers mois de l'année 2013, indique l'entreprise portuaire.
Le mouvement véhicules-passagers a aussi connu une baisse de 5,38% atteignant 10.940 véhicules du 1er janvier à fin mars; contre 11.562 durant la même période de l'année précédente. Au débarquement, le nombre des véhicules de passagers affichaient une diminution de 3,27%, à 4.993 au 1er trimestre 2014 contre 5.162 véhicules durant la même période de l'année 2013. A l'embarquement, les véhicules de passagers ont atteint 5.947 au 1er  trimestre 2014 contre 6.400 durant les trois premiers mois de l'année dernière, soit une baisse de 7,08%, selon l'EPAl.
L'extension de la gare maritime, dont les travaux ont débuté fin 2013, devrait permettre l'augmentation des capacités de traitement des navires, avait  indiqué le ministre des Transports, Amar Ghoul. Le ministre avait souligné, lors d'une visite d'inspection au port d'Alger, la nécessité d'assurer une accessibilité directe aux passagers vers le centre de la ville d'Alger via différents moyens de transports publics.
L'opération d'extension contribuera aussi à améliorer les conditions de transit des voyageurs et à faciliter les procédures de contrôle, selon le PDG de l'EPAl, Abdelaziz Guerrah. A la fin des travaux qui s'étaleront sur 22 mois, la surface de la gare maritime passera de 8.250 m² à 23.500 m², alors que l'espace réservé aux  véhicules et aux passagers s'étendra de 29.000 m² à 51.000 m². L'installation à la gare maritime d'Alger de toutes les commodités nécessaires  comme les restaurants, les boutiques, les pharmacies et les aires de repos et  de loisirs permettre d'assurer le transit des voyageurs dans un cadre agréable.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions