vendredi 15 dcembre 2017 22:46:27

Sétif, Portes ouvertes sur la gendarmerie nationale : Une stratégie et des avancées

«Sécurité et ordre public, facteurs de stabilité nationale» : c’est sous ce signe que sont organisées les portes ouvertes sur la Gendarmerie nationale qui se tiennent depuis jeudi et pour trois jours à la maison de la culture Houari-Boumediene à Sétif.

PUBLIE LE : 24-05-2014 | 0:00

«Sécurité et ordre public, facteurs de stabilité nationale» : c’est sous ce signe que sont organisées les portes ouvertes sur la Gendarmerie nationale qui se tiennent depuis jeudi et pour trois jours  à la maison de la culture Houari-Boumediene à Sétif. Cette rencontre a  été ouverte par le colonel Chetib Nacir, commandant du groupement territorial de la Gendarmerie nationale de Sétif, en présence du wali Mohamed Bouderbali, du président de l’APW et de l’ensemble des autorités civiles et militaires de la wilaya. Elle est marquée, sur les différents espaces de cette infrastructure culturelle, y compris sa grande esplanade extérieure, par une imposante exposition mettant en exergue l’ensemble des activités de ce corps de sécurité, les missions qui lui sont assignées dans la préservation des biens et des personnes ainsi que des démonstrations pratiques et des simulations qui n’ont pas été sans drainer un public nombreux venu découvrir les avancées remarquables enregistrées ces dernières années, notamment et qui permettent aujourd’hui à la Gendarmerie nationale de lutter efficacement contre le crime sous toutes ses formes. Intervenant à l’issue de la cérémonie d’ouverture de ces portes ouvertes, le commandant du groupement territorial de la Gendarmerie nationale ne manquera pas, après avoir procédé à une large rétrospective sur le parcours de cette institution, de faire état de toutes ces avancées qui, dira-t-il, permettent aujourd’hui à cette institution de s’inscrire pleinement dans une dynamique de modernisation constante et de professionnalisme qui vont dans le sens des exigences et des mutations profondes que connaît le monde et partant, la nécessaire adaptation dans la lutte contre le crime.

«La Gendarmerie nationale est une institution républicaine qui œuvre pour l’application et la préservation de la loi veillant ainsi à l’ordre public et la sécurité du citoyen», dira-t-il soulignant par la même l’importance que revêt le programme national initié par l’instance centrale, à sa tête le général-major Ahmed Boustila, commandant de la Gendarmerie nationale. Stratégie qui se traduit aujourd’hui par un degré de professionnalisation à la dimension des exigences d’un Etat de droit, mais aussi des avancées technologiques qui permettent à ce corps de sécurité de se hisser au niveau des prérogatives qui lui sont conférées. Autant d’acquis qui n’ont pas été sans accorder à la ressource humaine sa juste place,  dira l’intervenant qui soulignera, dans ce contexte, la place de la formation qualitative reçue dans les grandes écoles et universités par les éléments de ce corps.
Comme il mettra à profit cette rencontre pour évoquer toutes ces nouvelles réalisations et équipements qui font, aujourd’hui, la fierté de la Gendarmerie nationale, consacrant une place importante au volet inhérent à la communication. Le lieutenant-colonel Moulay Md Bachir, chef d’état-major du groupement territorial de Sétif, ne manquera pas à son tour, dans une rencontre avec la presse, de souligner que ces journées portes ouvertes sur la Gendarmerie nationale ont été précédées pour la première fois et durant trois jours par une caravane de la Gendarmerie nationale qui a sillonné la wilaya à l’effet d’aller au contact des citoyens et porter le message de cette institution aux coins les plus reculés.
Des journées portes ouvertes qui se proposent, dira-t-il, de rapprocher davantage ce corps de sécurité du citoyen et de jeter des passerelles avec la société civile, faisant état des efforts qui ont été consentis par la Gendarmerie nationale dans la protection des biens et des personnes à travers une wilaya, qui se débarrasse enfin de la première place qu’elle occupait en matière d’accidents de la route et se retrouve par la force des efforts consentis sur le terrain à la quatrième place.
Plusieurs démonstrations des différentes sections de la gendarmerie et simulations s’ensuivront sur l’esplanade de la maison de la culture  Houari-Boumediene et ne seront pas sans susciter l’intérêt des jeunes et moins jeunes présents à ces portes ouvertes.
F. Zoghbi
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions